Société


Un second souffle pour les pompiers de Sarreinsming, Zetting et Rémelfing

Un second souffle pour les pompiers de Sarreinsming, Zetting et Rémelfing

Les pompiers de la Moselle se regroupent pour être plus fort et efficace dans leurs interventions

Face aux difficultés à recruter des pompiers volontaires, certaines casernes ne font plus qu’un. C’est le cas de Sarreinsming, Zetting et Rémelfing qui ont fusionné. Un reportage de Cédric KEMPF.

Son N°1 - Un second souffle pour les pompiers de Sarreinsming, Zetting et Rémelfing

Depuis le 1er janvier 2020, il n’y a plus de caserne à Zetting et Rémelfing. Tout a été concentré sur Sarreinsming. La raison : le manque de moyens humains. Flavien Risse était pompier à Zetting.

Avant ça, je me suis retrouvé plusieurs fois seul à la caserne en ne pouvant pas intervenir donc ça me bloquait, j'étais un peu gêné de ne pas pouvoir intervenir. 

En réunissant les 3 casernes, l’effectif se compose de 12 hommes et femmes alors qu’avant ça, par exemple, on en comptait plus que 2 à Rémelfing. Ce regroupement leur permet également d’intervenir plus souvent pour le chef d’unité Stéphane Lang.

Nous réalisions donc une trentaine d'opérations, nous sommes pour l'année 2020 à plus de 85 opérations et aujourd'hui, à l'heure actuelle, pour 2021 à 79.

Pour la 1ère classe Emilie Bonnard et le Sergent-Chef Gilbert Beck, cette fusion n’est que bénéfique.

Le fait d'avoir regroupé on sent qu'il y a un nouveau souffle, une nouvelle dynamique, je pense que ça a un peu resserré les liens qu'on avait déjà avant. - Emilie

Là, le second souffle vous le voyez, la dynamique est là. C'est un plaisir de partir avec chacun d'entre eux, c'est vraiment toujours bien. Quand on est sonné, quand on est bippé, on sait qu'on part. - Gilbert

Deux Rémelfingeois vont gonfler prochainement les rangs du regroupement. Il s’agit de Claire et Tom, âgés de 17 et 18 ans. Les deux jeunes sont motivés.

C'est pour l'esprit d'équipe, l'entraide, aider les autres, me rendre utile. - Claire

Le fait qu'on va avoir plus de responsabilités, ça nous motive, ce n'est plus juste le statut d'un village. - Tom

Les avantages des petites unités c’est également la proximité ainsi que d’être les premiers à intervenir sur l’une de ses 3 communes avant l’arrivée des renforts. Par contre, il faut aussi être fort mentalement.

Parce que c'est des gens que vous connaissez depuis des années, vous arrivez, quand ça se passe bien et que, le fait de vous voir, ils ont des étincelles dans les yeux, ils se disent ça peut pas mal se passer, là c'est gagné. Par contre, quand vous les voyez, et qu'à la limite, vous ne pouvez presque rien faire pour eux, c'est là que ça fait mal.

La mixité de l’effectif entre expérience et jeunesse permet de se soutenir, mais aussi de passer de bons moments hors intervention. Si vous souhaitez les rejoindre, la porte de la caserne est grande ouverte.

En quelques chiffres 

- Avant la fusion, on comptait 2 pompiers à Rémelfing, 5 à Zetting et 6 à Sarreinsming. Après la fusion, ils sont 14 pour les 3 communes avec 2 nouvelles recrues.

- Pour partir en mission, il faut au minimum 2 pompiers volontaires disponibles.

- Le nombre d'interventions augmente car il y a des pompiers volontaires disponibles. Avant la fusion, en 2019, la caserne de Sarreinsming n'était sortie qu'à 24 reprises. Aujourd'hui, en 2020, elle a réalisé 85 interventions. En 2021, elle est déjà à 79 interventions. La caserne de Sarreinsming peut être également appelée pour des interventions hors secteur comme récemment à Freyming-Merlebach et Saint-Avold.

- La caserne de Sarreinsming possède 1 véhicule. Il s'agit d'un VPS, un Véhicule de Premier Secours. Ce camion est polyvalent est permet d'intervenir sur du secours à personne, des incendies et des opérations diverses. Le regroupement a gardé le véhicule provenant de Zetting.

- Lorsqu'ils sont appelés, ils ont 10 minutes pour partir en mission. Le choix de garder la caserne de Sarreinsming s'explique par la rapidité d'intervention dans les différentes communes.

-  La caserne de Sarreinsming/Zetting/Rémelfing appartient à la 3e compagnie d’incendie et de Secours de Sarreguemines/Bitche. Cette compagnie 6 regroupements au total avec celle-ci. On peut citer également Ippling/Hundling/Metzing, St-Jean-Rohrbach/Hilsprich, Wiesviller-Woelfling, Meisenthal/Soucht et Montbronn/Enchenberg.

Devenir sapeur-pompier volontaire

Tout le monde peut devenir sapeur-pompier volontaire à condition d'avoir minimum 16 ans et d'être en bonne condition physique. Vous suivrez 27 jours de formation à répartir sur 3 ans. Vous pourrez intervenir lors de missions en tant qu'apprenant au départ dès que les premiers modules de formation sont validés.

Durant votre carrière de sapeur-pompier volontaire, vous devrez effectuer 20 à 30 heures de perfectionnement et maintien des acquis.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à aller vous renseigner dans la caserne la plus proche de chez vous.

Cédric Kempf

| mardi 5 octobre 2021 à 05:48 - Mise à jour à 06:47

Sortie

Nos idées de sortie du week-end !

16/10/2021

Culture

Petite-Rosselle : l’art s’expose au Parc Explor Wendel

15/10/2021

Société

Sarreguemines : l'avenir du site des faïenceries vu par des étudiants architectes-urbanistes

15/10/2021

Société

Forbach : les élèves du lycée Blaise Pascal rendent hommage à Samuel Paty

15/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.