Initiative


Meisenthal : un jardin pour la Liberté en mémoire du passé

Meisenthal : un jardin pour la Liberté en mémoire du passé

Ce dimanche une inauguration avait lieu au site Verrier de Meisenthal, celle du Jardin pour la Liberté. Un espace qui met à l’honneur deux hommes : Emile Gallé et Antoine Maas figures historiques de la verrerie au XIXe et XX siècle. Les deux hommes avaient également combattu pendant les conflits du territoire.  

Son N°1 - Meisenthal : un jardin pour la Liberté en mémoire du passé

Fièrement aménagé au cœur du site, le jardin pour la Liberté est avant tout un espace de commémoration. Lors de l’inauguration la famille et les  descendants du héros local Antoine Maas étaient présents comme sa petite-fille, qui se souvient des récits racontés par sa famille.

Je suis très émue, j'ai vécu ces événements par les récits de maman et de ma tante pendant ma jeunesse et ça m'avait énormément marqué parce que vous savez, risquer sa vie tous les jours pendant trois, sachant très bien qu'au bout il y a le camp de concentration ou le mur des fusillés, chapeau.

Il y a 7 ans elle avait suggéré avec son mari de poser une plaque à l’entrée de l’usine où son grand-père a failli être fusillé. Mais, l’initiative s’est transformée en jardin, une démarche encore plus symbolique avec ce jardin où un banc public a également été honoré.

Un devoir de mémoire

Un jardin et un lieu représentatif également du devoir de mémoire, mais pas seulement selon Patrick Weiten président du conseil départemental.

Un réel renouveau du site de l'art verrier de Meisenthal, on le voit dans l'architecture, on le voit dans l'aménagement mais aussi dans l'interprétation, on a inauguré là le jardin pour la Liberté.

Le jardin niché au cœur du site est aussi symbole d’un passage de témoin pour l’avenir du territoire.

Cela va donner encore plus d'éclat, puisqu'on s'appuiera sur notre histoire pour se tourner encore plus vers  l'avenir. Je pense que le pays de Bitche va avoir une nouvelle dimension.

Une nouvelle dimension qui commence donc par ne pas oublier ceux qui se sont battus par le passé comme l’ont fait Emile Gallé et Antoine Maas.

Ambre Tarin

| lundi 11 octobre 2021 à 07:00 - Mise à jour à 07:13

High-tech

Apple présente ses nouveaux AirPods et MacBook Pro

19/10/2021

Société

Situation sanitaire, sécurité à l'école... on fait le point à quelques jours des vacances

19/10/2021

Initiative

Boulay : un tatouage comme ''point final'' après un cancer du sein

19/10/2021

Société

Sarralbe : l'interdiction de certaines couleurs inquiète Manuela, tatoueuse, et ses clients

19/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.