Usine Ineos de Sarralbe : des travaux pour les habitations qui divisent - Radio Mélodie

Société

Usine Ineos de Sarralbe : des travaux pour les habitations qui divisent


par Ambre Tarin
vendredi 15 octobre 2021 à 06:00

Quelques discussions houleuses mercredi soir, lors de la réunion d’information du Plan de Prévention des Risques Technologiques concernant l’usine Ineos de Sarralbe. 262 habitations sont concernées par la réalisation de travaux pour assurer plus de sécurité en cas d'incident de l'usine. Mais tout ne s’annonce pas si simple pour les habitants de Sarralbe et Willerwald impliqués.

Son N°1 - Usine Ineos de Sarralbe : des travaux pour les habitations qui divisent

Le dialogue fut mouvementé. S’il a été annoncé que l’Etat, Ineos et les collectivités territoriales couvriraient à l’arrivée 100 % des travaux, certains habitants craignent de ne pas pouvoir faire le crédit nécessaire à ces travaux qui leur sera remboursé.

Quand on fait l'achat d'un bien immobilier, on ne pense pas forcément à faire ces travaux-là et qu'il faut faire encore un crédit à côté, on n'est pas tous capables de réaliser encore un crédit à côté pour assurer l'ensemble de ces travaux.

Autre inquiétude, le délai indiqué porté à juillet 2025 (date limite qui concerne les factures acquittées des travaux). Et si Christophe Salin, sous-préfet de Sarreguemines est rassuré...

Ça peut se faire en quelques mois selon le travail des entreprises, les commandes qui sont passées etc. En tout cas ça peut se faire rapidement pour un certain nombre d'habitations où la quantité de travaux ne sera pas réellement importante dans le courant de l'année 2022.

... les habitants concernés, restent inquiets.

Ce délai est très court parce que je suis aussi dans le bâtiment et je vois mal en trois ans faire plus de 800 logements que ce soit façades, fenêtres ou autres, ça semble un délai très court.

11 habitations expropriées

En plus des 262 logements concernés par ces travaux, 11 maisons, trop proches doivent être détruites une situation qui suit également son cours.

Il y a 7 maisons sur 11 qui ont déjà été délaissées, et pour les autres le dossier suit son cours, nous avons encore du temps devant nous pour ces procédures-là.

Des procédures d’expropriation dont le délai va jusqu’en 2023.


Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.