''L’écriture ça me délivre'', à 24 ans Alexandre Walding partage son histoire en musique - Radio Mélodie

Culture

''L’écriture ça me délivre'', à 24 ans Alexandre Walding partage son histoire en musique


par Camille Bazin
vendredi 15 octobre 2021 à 05:07

Alexandre Walding, dit WLD, est originaire de Biding. À 24 ans, il a déjà traversé la dépression, des relations toxiques et surmonté deux cancers. De ces épreuves, il a décidé d’en faire une force et surtout d’en tirer des leçons. Aujourd’hui, il veut aussi partager ça avec ceux, qui comme lui, ne se sentent pas toujours à leur place dans la société et sort un premier EP : Stay. Nous l’avons rencontré pour parler du premier morceau qui est sorti le 1er octobre, « Changer ».

Son N°1 - ''L’écriture ça me délivre'', à 24 ans Alexandre Walding partage son histoire en musique

De l'écriture au rap

Adolescent renfermé, Alexandre a commencé très tôt à écrire pour exprimer ses sentiments.

J’ai toujours écrit dans mon enfance. Mon cahier, c’était mon confident et un jour j’ai juste décidé de mettre un peu d’art dedans, des métaphores, des figures de style et j’en suis venu à gribouiller un petit texte de rap.

Un texte rangé dans le fond d’un tiroir jusqu’à un soir de nouvel an où le jeune homme l’interprète devant ses amis.

Ça a été apprécié et depuis, je n’ai plus jamais arrêté la musique.

Après ça, Alexandre écrit seul, mais aussi avec des amis. Il organise également un premier concert et diffuse un premier titre sur Spotify, Humain, qui sera écouté dans 15 pays différents.

"Changer", l'histoire de sa vie

Avec « Changer », sorti sur les plateformes de streaming le 1er octobre 2021, Alexandre passe à la vitesse supérieure. Enregistrement en studio, clip, cette chanson parle d’une relation amoureuse.

C’est vraiment une chanson qui retrace une histoire d’amour sous plusieurs aspects et à plusieurs moments. C’est-à-dire que chaque couplet, c’est un moment différent de cette histoire.

Le premier couplet, c’est le moment où on sait que tout va mal dans la relation. On sait qu’il n’y a pas d’avenir dans cette relation et qu’on va forcément se faire du mal.

Dans le deuxième couplet ce que je raconte c’est que je ne suis pas parti mais c’est moi qui me suis fait mal parce que je n’étais pas parti assez tôt. Et à ce moment-là, il y avait d’autres soucis de santé que j’ai eu à la fin de cette relation. J’ai eu un premier cancer. Malgré une opération d’ablation totale de la zone touchée on a quand même vu qu’il y avait des traces encore dans le corps. À ce moment-là, s’en est suivi beaucoup de chimiothérapie qui a failli me tuer parce qu’elle était trop forte. À la fin de la chimio, j’étais en train de me vider de toute l’eau que contenait mon corps donc j’étais en tain de mourir de déshydratation.

Finalement, après un séjour à l’hôpital, Alexandre se remet de cette chimiothérapie et décide de mettre fin à son couple.

Et donc le deuxième couplet de « Changer » illustre ce moment-là, cette revanche. C’est pour ça que je finis le couplet sur « j’en avais assez maintenant c’est du passé car j’ai déchiré la feuille ». Et troisième couplet que j’ai écrit sur le canapé au studio c’est le constat. C’est pour ça que je le commence en disant « avant j’étais tout et maintenant je suis moi-même ».

Image extraite du clip de "Changer"

Un an plus tard, le cancer récidive

Un an après le premier cancer, en octobre 2020, Alexandre fait une rechute. Après les testicules, ce sont les poumons qui sont touchés.

Mon médecin m’a même dit que c’était un cancer émotionnel par rapport à tout ce que j’ai vécu.

Mieux entouré, le jeune homme s’en sort une nouvelle fois grâce à une longue chimiothérapie et à l’écriture.

Moi l’écriture ça me délivre.

C’est donc avec tous ses bagages sur le dos et autant de messages à passer que WLD prépare son premier EP, Stay.

L’EP Stay va être comme Changer, il va être comme tout le reste en fait, il va parler de ma vie, va être une présentation, un avant goût de plein de choses et surtout une manière de donner ce qui a été logique pour moi de vivre très tôt et de le donner aux autres.  


Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.