Actualité
La cigarette électronique part en fumée
Actualité - Publié le jeudi 30 mai 2013 - Temps de lecture : 1 min

La cigarette électronique fait un tabac mais aussi débat.

Elle pourrait être interdite dans les lieux publics.
C'est ce que recommande le professeur Dautzenberg chargé par le ministère de la Santé de faire une évaluation sur cette alternative.
Dans un bureau de tabac à Forbach, la cigarette électronique se vend entre 15 et 20 par semaine.

"Pour ma part, je trouve que c'est une chose qui est arrivée trop vite", avoue Norbert Chary de la confédération des buralistes d'Alsace Moselle. "Cela a été mis trop vite à disposition du publique et sans précaution. Et puis maintenant que l'on retrouve en tête de gondole les cigarette électronique, cela ne fait pas trop sérieux".

D'ailleurs, le professeur juge aussi le produit bénéfique pour permettre aux fumeurs de sortir du tabac.

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.