Actualité
Agriculture : les récoltes se font atten
Actualité - Publié le mardi 30 juillet 2013 - Temps de lecture : 1 min

Avec un printemps humide et quasi-inexistant, les agriculteurs mosellans tendent le dos.

Ces derniers ont du s’armer de patience avant de commencer les moissons.

Et ce n’est pas terminé.

Avec deux bonnes semaines de retard, c’est toute la saison qui risque d’être impactée.

Les détails avec Daniel Charpentier, agriculteur et vice-président de la FDSEA de Moselle.

« On a grosso-modo quinze jours à trois semaines de retard dans les travaux de récolte de céréales.

Le souci c’est qu’aujourd’hui on a récolté des orges d’hiver qui sont les céréales les plus précoces mais qui en année moyenne se récoltent à partir du 10 juillet.

Aujourd’hui il nous reste à récolter principalement les colzas et les blés d’hiver alors que dans une année moyenne on serait en plein dans la récolte.

Derrière ces céréales la, on implante des colzas qui devraient être implantés entre le 15 août et le 25 août.

Il y a la partie céréale qui est implantée, mais il y a aussi la partie élevage qui risque de subir les conséquences de la météo. »

Les agriculteurs craignent que les cultures délicates du début d’année, impactent maintenant les réserves céréalières de leur bétail.

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.