Actualité
Sale temps pour les cigognes
Actualité - Publié le mercredi 28 août 2013 - Temps de lecture : 1 min

Depuis quelques années, la cigogne prend ses aises en Moselle.

Preuve en est, cette année, une trentaine d'oiseaux a élu domicile à Sarralbe.

Si cette année, ces dernières ne manquaient pas de nourriture, le temps maussade du printemps dernier en a décimé une grande partie.

Dominique Klein, passionné de cigognes et d’oiseaux, s’occupe de leur recensement.

Il nous en dit un peu plus.

« C’est une année catastrophique. C’est une année à marquer avec une pierre noire. Il a plu jusqu’à début juillet. Donc énormément de cigogneaux sont morts dans les nids.

Au printemps comme il a plu énormément, le nid a beau être fait avec de la terre, avec des branches, avec un peu de tout, il devient étanche. Et donc il peut y avoir de l’eau au fond du nid et les petits ne meurent pas noyés mais ils meurent de froid.

Les parents se mettent assis sur les cigogneaux, ils leur rapportent du froid, de l’humidité. Et ça les cigogneaux ne l’ont pas supporté.

La nourriture était là, mais c’est le froid qui les a condamnés. »

Cette année, 70 à 80% des cigogneaux n’ont pas résisté à la météo pluvieuse.

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.