Actualité


Psychologie : il faut parler, parler de nos peurs, des attentats, ...

Psychologie : il faut parler, parler de nos peurs, des attentats, ...

Aéroport de Bruxelles le 22 mars 2016

Attentats de Paris et de Bruxelles : nous avons demandé l’avis d’une psychologue de Sarreguemines !

7 janvier et 13 novembre 2015, 22 mars 2016 ! 3 dates déjà gravées dans nos mémoires ! Les attentats qui ont dernièrement touché Paris et Bruxelles laissent des traces mais aussi des inquiétudes…

Nous nous sommes dirigées vers une psychologue, pour mieux comprendre comment ces actes peuvent jouer sur notre santé mentale.

La première question qu’on a posé à Hélène Dautremont, psychologue à Sarreguemines, c’est : risque-t-on une banalisation des attentats ?

De nombreux événements sont prévus en France comme l’Euro 2016 de football… Faut-il donc se forcer à sortir malgré nos craintes ?

Comment des terroristes peuvent arriver à commettre des actes aussi graves ? Hélène Dautremont nous répond !

Si vous aussi vous êtes marqués par les attentats, n’hésitez pas à en parler à vos proches ou à un professionnel de santé !

 

Radio Mélodie

| jeudi 24 mars 2016 à 06:19

Actualité

10 000 jeunes ont marché pour le climat à Sarrebruck

20/09/2019

Actualité

Après l'incendie à Mittersheim, une collecte est organisée

20/09/2019

Actualité

À Saint-Avold : Le salon de l’agriculture est de retour ce weekend

20/09/2019

Actualité

Zweibrücken : un garçon de 9 ans frappé à la gare par un homme

20/09/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.