Actualité


Attentats de Paris : les Mosellans marqués à vie !

Attentats de Paris : les Mosellans marqués à vie !

6 mois jour pour jour… C’était également un vendredi 13! Rien ne laisser présager le pire ce soir-là.

Un vendredi classique qui sonne le début du week-end. Certains vont boire un coup sur une terrasse de café, d’autres vont voir les Bleus de Didier Deschamps au stade de France, pendant que d’autres vont profiter d’un concert au Bataclan.

Beaucoup sortiront de cette soirée banale avec des séquelles, d’autres ne verront pas le lendemain !

Sabrina habite Morhange. Ce soir-là, elle est allée au stade de France avec ses deux enfants et son compagnon. Une soirée qui a laissé des traces…

Maxime est le fils à Sabrina. Il a 13 ans et il est supporter de l’équipe d’Allemagne. Il était heureux d’assister à un match international. Mais sa soirée a été bouleversée par les terroristes !

Amélia est la petite dernière de la famille à Sabrina. A seulement 8 ans, elle a vécu un traumatisme.

Mandy de Frémestroff était chez elle le 13 novembre au soir. Comme de nombreux Mosellans devant sa télé, elle a assisté minute par minute aux attentats.

David est le responsable des supporters du club France du bassin houiller. Lui aussi était au stade de France le 13 novembre dernier.

Les premières personnes sur le terrain pour secourir les victimes ont été les policiers. De chez lui, comme de nombreux français ce soir-là devant leur télé, le commissaire de Forbach, Denis Kotnik, a pu voir le travail qu’ont réalisé les collègues parisiens. Pour nous, il nous explique ce qui a changé dans son commissariat à Forbach, depuis les attentats.

Que dire des pompiers qui ont mis tous les moyens nécessaires afin de sauver le maximum de personnes.

Patrick Denisan est le chef de centre de la caserne de Sarreguemines. Avec des collègues et des proches, ils étaient voir le match France-Allemagne à Saint-Denis. A notre micro, il témoigne.

Les politiciens ont été également au cœur des attentats du 13 novembre. Le Député-Maire de Sarreguemines Céleste Lett, a été affecté par cette soirée d’horreur. Néanmoins, en tant que représentant du département de la Moselle et de la ville faïencière, il a pris ses responsabilités.

130 personnes ont perdu la vie le vendredi 13 novembre 2015. Une date désormais gravée à vie dans la tête des français et françaises !

Radio Mélodie

| vendredi 13 mai 2016 à 11:46

Actualité

Marianne de Sarreguemines va de l’avant après son cancer du sein 

15/10/2019

Actualité

Sarreguemines : 11000 panneaux solaires installés à Folpersviller d'ici 2021

14/10/2019

Actualité

Forbach : un ingénieur brûlé avec de l'acide nitrique

14/10/2019

Actualité

Strasbourg : deux enfants retrouvés morts

14/10/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.