Actualité


Le nouveau livre de Harry Potter sort ce vendredi

Le nouveau livre de Harry Potter sort ce vendredi

© AFP DANIEL LEAL-OLIVAS

Ce vendredi, Harry Potter est de retour pour son 8e opus. Déjà sorti cet été en anglais, il sera officiellement lancé en français dans toutes les bonnes librairies dès demain.

Mais attention, "Harry Potter et l'enfant maudit, partie un et deux" n'est pas une suite à proprement parler, puisque les faits se déroulent 19 ans après la mort de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom (alias Voldemort). La rédaction de Radio Mélodie s'est empressée de mettre la main sur la version anglaise pour en dévoiler les clés ; sans spoiler, bien entendu !

Un point sur l'histoire

Première surprise, ne vous attendez pas à un livre “classique”. Il s'agit de la retranscription de la pièce de théâtre éponyme ayant eu lieu à Londres. Le style est donc complètement différent des précédents opus, et quoique facile à lire, il demande un certain temps d'adaptation. Surtout que même si les personnages emblématiques de la saga sont présents, de nouveaux font leur arrivée. Pour rappel, Harry Potter s'est marié avec Ginny (la sœur de Ron), ils ont deux garçons : James et Albus. Le premier emboîtera le pas de son père en intégrant la maison des Gryffondor, alors que le deuxième sera admis chez les Serpentard, la maison dans laquelle Voldemort a suivi sa scolarité.


Photo du cast de la pièce de théâtre (Crédit : Sipa)

 

On retrouvera aussi Ron et Hermione, et Drago Malefoy, dont le fils Scorpius deviendra le meilleur ami d'Albus, autour de qui l'histoire tournera.

L'histoire justement, venons-en. L'intrigue s'intéressera au départ à la mort de Cédric Difggory, le jeune-homme assassiné par les Mangemorts à la fin de La Coupe de Feu. L'idée est de rétourner dans le passé à l'aide d'un "retourneur de temps" afin d'éviter ce sacrifice qui n'a pas servi à grand chose. Et c'est justement là que le déroulé de l'action virevolte entre incohérences et complications qui n'amènent pas grand chose à l'histoire. Et ce sentiment ne nous quittera pas tout au long de l'ouvrage. On se rend compte que l'écriture et le rythme ne correspondent pas à la saga originale, et alors qu'au début la curiosité et l'excitation prennent le pas sur le côté rationnel, les astuces scénaristiques liées à la dramaturgie d'une pièce de théâtre sombrent l'ambiance et les cohérences. Le bilan est donc en demi-teinte pour cette première suite.

Ce dont on en a pensé

Autant aller droit au but, nous avons été déçus. Les personnages s'avèrent méconnaissables, l'intrigue n'est pas à la hauteur des premiers opus, sans parler de Harry qui brille par son absence et sa personnalité livide. A notre gout, il s'agit plus d'une fanfiction que d'une histoire “officielle”. Il y a de bonnes idées, mais le caractère vu et revu du voyage dans le temps et l'aspect bizarrement tragique de l'ensemble de l'œuvre ne nous encourageront pas à relire le livre.

Un point sur la sortie

Quelque 200 librairies à travers la France et la Belgique restent ouvertes dans la nuit de jeudi à vendredi pour permettre aux fans de se procurer dès minuit (mais pas avant!) leur précieux volume. Vous le trouverez aussi sur le web sur divers sites de vente en ligne.

Radio Mélodie

| jeudi 13 octobre 2016 à 13:15 - Mise à jour le 14 octobre 2016 à 00:00

Actualité

Marianne de Sarreguemines va de l’avant après son cancer du sein 

15/10/2019

Actualité

Sarreguemines : 11000 panneaux solaires installés à Folpersviller d'ici 2021

14/10/2019

Actualité

Forbach : un ingénieur brûlé avec de l'acide nitrique

14/10/2019

Actualité

Strasbourg : deux enfants retrouvés morts

14/10/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.