Actualité


Sarralbe : chez Secofab beaucoup se préparent à partir...

Sarralbe : chez Secofab beaucoup se préparent à partir...

Photo : Julie Chaput

L’espoir s’est essoufflé petit à petit chez Secofab à Sarralbe ! Parmi les deux offres de reprises, aucune n’a décidé de reprendre l’ensemble des salariés. Au mieux, 40 seront repris. Ce qui veut dire qu’environ 100 personnes pourraient être licenciées dans les prochaines semaines. Les syndicats essaient au maximum de limiter la casse, mais ils ne peuvent pas faire de miracle. Le tribunal de Strasbourg devrait décider mardi prochain quelle offre de reprise est la plus viable.

Secofab ne devrait pas disparaitre mais beaucoup d’emplois pourraient bien être supprimés ! Hier les salariés ont été appelés à débrayer devant l'usine à Sarralbe. Lorsqu’on est arrivé sur place, les seuls mots que l’on entendait sortir de la bouche des salariés étaient : licenciement et chômage. Deux mots et deux situations auxquels ils se sont plus ou moins préparés même s’ils n’espéraient pas en arriver là. Depuis le redressement judiciaire de leur groupe Sotralentz en septembre dernier, le personnel de Secofab gardait espoir. Mais parmi les deux offres de reprises de Secofab, aucune ne prévoit de reprendre tous les salariés. Ecoutez Patrick Meichel, le délégué syndical CFE CGC.

Malgré une perte qui pourrait être de 100 emplois environ, Patrick Meichel remercie la municipalité et le maire de Sarralbe qui se sont fortement mobilisés pour aider des repreneurs à se manifester.

On rappelle que le mois dernier, les élus de Sarralbe ont voté le principe de rachat du site Secofab pour soulager financièrement l’éventuel repreneur à condition que l’emploi et l’activité soient pérennisés.

Du côté des salariés, Thierry, Abdoulah, et un autre salarié qui a souhaité garder l'anonyme, ont respectivement 25, 6 et 8 ans de carrière ici. Ils nous donnent leur ressenti...

Radio Mélodie

| lundi 9 janvier 2017 à 16:29

Actualité

Trois militaires blessés dans un accident de la route

17/10/2019

Actualité

Forbach : une vie de forain

17/10/2019

Actualité

Série de cambriolages au Pays de Bitche : auteurs interpellés

17/10/2019

Actualité

Bitche : Gérard Humbert ne se présentera pas aux prochaines élections municipales

16/10/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.