Actualité
Sotralentz : les salariés tapent du poing sur la table
Actualité - Publié le mardi 17 janvier 2017 - Temps de lecture : min

Photo : Julie Chaput

L’ambiance était tendue au siège de Sotralentz hier matin à Drulingen ! Des salariés sont venus manifester leur ras-le-bol face au redressement judiciaire du groupe !

Les salariés du siège et de la filiale Metal Industrie ont l’impression d’être pris pour des imbéciles. Une centaine d’entre eux est venue le dire à la direction. A 11h ce lundi, ils ont stoppé le travail et ont envahi la salle de réunion pour exprimer leur mécontentement face à la mauvaise gestion des finances des actionnaires. Même si l’offre d’un repreneur semble séduisante en terme d’emploi, les salariés n’ont aucune garanti sur les finances.

Le DRH a beau essayer de calmer le jeu, rien n’y fait… Les salariés ne veulent plus être bernés ! Ils sont à bout. C’était leur dernière chance de se faire entendre avant la décision du tribunal de Strasbourg, qui devrait trancher sur le sort ce mardi !

0:00
0:00

Malgré notre insistance, le DRH n'a pas souhaité répondre à nos questions, ni au micro, ni en "off".

Mise à jour 17/01 à 09:00 : Patrick Lentz a retiré son offre de reprise. Le mail est tombé hier soir à minuit. Son offre proposait de reprendre tous les emplois mais les financements restaient floues. La dernière chance désormais pour les salariés de SMI c'est la dernière et unique offre de reprise, celle de CMO, qui licencierait 46 personnes.


#actualité #sotralentz #drulingen #redressementjudiciaire #justice #tribunal #économie #emploi #licenciement #17janvier2017

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.