Actualité


A Diebling, on pense à changer les rythmes scolaires !

A Diebling, on pense à changer les rythmes scolaires !

Photo : Cédric KEMPF - Radio Mélodie

Le nouveau président Emmanuel Macron l'a évoqué durant sa campagne : il veut donner la possibilité aux communes de revenir à la semaine de quatre jours à l'école.

Cette annonce n'est pas passée dans l'oreille d'un sourd puisque le maire René Rinkenbach trouve que c'est une bonne idée.

Effectivement, un sondage a été lancé auprès des parents d'élèves mais aussi sur les réseaux sociaux pour avoir l'avis des habitants.

Et pour l'instant, le retour à la semaine de quatre jours est plébiscité selon Marlène Muller, adjointe aux écoles et à la communication.

82 élèves en école élémentaire et 54 en école maternelle doivent se présenter en classe le lundi, mardi, jeudi et vendredi toute la journée plus le mercredi matin.

Dès la rentrée prochaine, le mercredi devrait donc disparaître mais à plusieurs conditions. La première que l'Etat publie un décret dans ce sens, puis ensuite que l'académie, le conseil municipal et la consultation aillent en faveur de la semaine à 4 jours.

Radio Mélodie

| jeudi 18 mai 2017 à 16:11

Sport

Le Sarreguemines Football Club a repris le chemin de l’entrainement

16/07/2019

Actualité

Accident sur l'A320 : l'affaire n'est pas finie

16/07/2019

Sport

Une affiche de Ligue 1 à Forbach

16/07/2019

Actualité

Alsting, Seingbouse,... le ras-le-bol des nuisances sonores et des dégradations

16/07/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.