Actualité


Au revoir Médiévales, bonjour Estivales !

Au revoir Médiévales, bonjour Estivales !

Photo : Julie Chaput

A Bitche, les Estivales sont de retour les 28, le 29 et le 30 juillet. Après avoir été un rendez-vous incontournable de 1980 à 2009, la ville a décidé de renouer avec cette fête d’été.

Une décision prise suite aux coûts trop élevés des Médiévales, selon Gérard Humbert, le maire de Bitche.

Selon le maire, le coût des Estivales cette année est estimée à environ 60 000 euros.

Au programme, de nombreux spectacles de déambulation au cœur de la ville. Mais aussi un grand parcours-spectacle au Jardin pour la Paix, mis en scène notamment par Laurent Guillaume Dehlinger, le directeur artistique des Estivales.

Un spectacle sur une légende très connue dans le Pays de Bitche : La main du prince. C’est une main imprimé dans le gré dans la forêt de Sturzelbronn, dont la légende est qu’un prince a perdu sa main et l’a égaré dans le gré des Vosges.

Pour son spectacle, la compagnie est d’ailleurs à la recherche de bénévoles qui font du théâtre ou de la musique. Il faudra être disponible du 23 au 30 juillet tous les soirs.

Radio Mélodie

| vendredi 7 juillet 2017 à 05:27

Actualité

Le retour des Enfants du Charbon : Épisode 2, dans les coulisses avec Fabienne Leininger

22/07/2019

Actualité

Sarrebourg : un incendie s’est déclaré chez un récupérateur de ferraille

22/07/2019

Actualité

Dérembourser l'homéopathie : Nicole Trisse pour, Hervé Blajman contre

22/07/2019

Actualité

Quelques règles à suivre en période de canicule

22/07/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.