Actualité


Behren-lès-Forbach : un homme tente de mettre le feu à la mosquée

Behren-lès-Forbach : un homme tente de mettre le feu à la mosquée

Photo : Google treet view

L’incident a eu lieu samedi dernier entre les deux prières du soir. Pensant que la mosquée Aboubakr de Behren-lès-Forbach, était vide, un homme a aspergé de l’essence sur un pilier et sur la porte. Sauf qu’il restait 4 personnes à l’intérieur. Elles sont sorties et ont demandé à l’homme en question ce qu’il faisait là. Ce dernier a fait machine arrière et est rentré chez lui. Les fidèles ont ensuite senti l’odeur de l’essence et ont prévenu les gendarmes.

Soirée de "psychose" à la mosquée

Laroussi Mahrougui, le président de l’association franco-maghrébine qui gère le lieu n’est venu que plus tard à la mosquée. Sur place, il y avait une certaine psychose, les gens avaient peur. Mais lui, ça ne l’a pas étonné.

La mosquée était déjà équipée de caméras de surveillance. Mais maintenant elle va être encore plus sécurisée.

En plus, ce n’est pas la première fois que quelqu’un essaye de s’en prendre au lieu de culte.

« Un mec pommé »

Le responsable, un Forbachois de 52 ans, a rapidement été interpellé par les forces de l’ordre. Hier, il a été jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Sarreguemines. Il a expliqué avoir été influencé par une page Facebook. La page incitait les lecteurs à s’en prendre à des mosquées en signe de représailles suite aux attentats. L’homme était également ivre au moment des faits et dit avoir agi sur un coup de tête. Laroussi Mahrougui était présent au tribunal. Il décrit un « mec pommé » qui regrette ce qu'il a fait. Il lui a parlé pour essayer de comprendre son acte.

Le président de l’association franco-maghrébine lui a également dit que ce genre de comportement est identique à celui des islamistes radicaux. Pour lui ce genre d’acte « peut provoquer une guerre civile qui pourrait détruire cette belle France ». Il est finalement heureux que les choses se soient bien terminées. Plus de 200.000€ de dons avaient permis d’aménager la mosquée, finalement tout n’est pas parti en fumée.

De son côté, le Forbachois a été condamné à 18 mois de prison dont 9 mois avec sursis et mise à l’épreuve de trois ans avec obligation de soins.

Radio Mélodie

| mercredi 23 août 2017 à 12:31

Actualité

Julien Wosnitza, originaire de Tenteling parcourt mers et océans pour les dépolluer

21/08/2019

Actualité

Perrine Pépite s’offre une seconde vie dans la musique

21/08/2019

Actualité

Sarrebruck : Un homme menace de faire exploser le Jobcenter

20/08/2019

Actualité

Europa Park : la chaîne du Wodan Timburcoaster se rompt

20/08/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.