Actualité
Le mouvement s'intensifie à la maison d'arrêt de Sarreguemines
Actualité - Publié le mardi 23 janvier 2018 - Temps de lecture : 0 min

Auteur :
Par Cédric Kempf

La preuve avec des pneus en feu devant l’entrée de la prison. Il faut savoir que c’est une première à Sarreguemines, ce qui prouve le ras-le-bol des surveillants pénitentiaires.

Et la mobilisation pourrait encore monter en puissance si l’on écoute Jean-Michel Girardi, surveillant pénitentiaire et secrétaire local CGT.

0:00
0:00

On rappelle qu’à Sarreguemines il y a 27 surveillants pour 110 détenus.


#actualité #mobilisation #surveillant #pénitencier #prison #sarreguemines #raslebol #24janvier2018

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.