Actualité
Sarrebruck : vers une grève illimitée chez Halberg Guss ?
Actualité - Publié le vendredi 15 juin 2018 - Temps de lecture : 1 min

Photo : Florent De Brito

Auteur :
Par Julie Chaput

Les employés de la fonderie Halberg Guss à Sarrebruck sont en grève depuis hier. La conséquence d’une brouille entre le groupe Prevent, propriétaire de la fonderie et Volkswagen, leur principal client. Les 600 salariés sont inquiets pour leur avenir.

À plus de 93%, les salariés ont voté pour la mobilisation et le blocage de la fonderie Halberg Guss. Raison de leur colère : Volkswagen refuse un nouveau contrat avec l’usine qui produit des blocs moteurs. Un énorme manque à gagner pour la fonderie selon Patrick Selzer, syndicaliste :

0:00
0:00

Des tarifs multipliés par 10 ?

Selon le syndicat IG Metall, Prevent, le groupe serbe qui détient la fonderie depuis janvier dernier, a multiplié ses tarifs par 10, d’où la défection de plusieurs clients. Parmi les 600 employés que compte la fonderie, un tiers environ est français. Parmi eux Serge :

0:00
0:00

Le syndicat IG Metall a appelé à une grève illimitée jusqu’à ce que Prevent se montre plus rassurant. Les salariés craignent de connaitre le même sort que l’autre fonderie du groupe, implantée à Leipzig, qui devrait fermer ses portes fin 2019 laissant sur le carreau quelques 700 salariés.

 


#actualité #sarrebruck #sarre #halbergguss #grève #mobilisation #igmetall #prevent #volkswagen #15juin2018

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.