Actualité


Hélène Zannier, députée de Saint-Avold : Son territoire avant tout

Hélène Zannier, députée de Saint-Avold : Son territoire avant tout

Le 18 juin 2017, nous avons élu nos députés. A Saint-Avold, c’est la candidate de La République En Marche, Hélène Zannier qui a été élue face au candidat du Front National. Depuis, la naborienne s’est habituée à son nouveau statut de députée, même si les débuts étaient plutôt difficiles.

Au bout de plusieurs mois, on a voulu savoir si elle arrivait à s’imposer à l’Assemblée Nationale, au milieu de tous les autres députés.

En tout cas pour ce qui est de s’assumer, Hélène Zannier nous a assuré qu’elle n’avait aucun problème mais qu’elle n’avait pas pour autant pris la grosse tête.

Les dossiers marquants de l’année

Plusieurs dossiers ont marqué le début de mandat de la députée. Au niveau législatif et national, il y a eu la loi asile et immigration ou encore la loi de lutte contre les violences sexuelles, mais pas seulement.

Au niveau local, elle a été confrontée à de nombreuses affaires marquantes. Notamment au sujet des remontées de nappe phréatique dans le Warndt.

Hélène Zannier s’est également battue pour que le droit local d’Alsace-Moselle soit davantage reconnu. Elle attache également beaucoup d’importance aux droits des mineurs.

Autres dossiers plus sensibles, le gaz de houille. Sur ce sujet, elle est plutôt contre l’exploitation.

En ce qui concerne la fermeture de la dernière centrale à charbon, Emile Huchet, elle réfléchit avec les dirigeants à l’après charbon et à l’avenir des salariés. L’Etat pourrait accorder une aide financière en passant par un contrat de transition écologique.

Objectif : dynamiser le territoire

Si Hélène Zannier a voulu devenir ministre, c’est pour son territoire avant tout. Aujourd’hui, elle n’envisage pas de faire d’autres mandats. Elle veut surtout faire le maximum de chose de ces 5 ans pour la circonscription de Saint-Avold.

Même si la députée LREM fait son possible pour être présente, les habitants lui reprochent beaucoup d’être effacée et pas assez sur le terrain.

Quand elle est sur le terrain, Hélène Zannier se partage entre ses 107 communes. Elle organise fréquemment des réunions publiques dans lesquelles elle écoute les problématiques des habitants au quotidien. Elle s’est rendue compte que la mobilité, la formation et la distorsion de concurrence avec l’Allemagne sont les préoccupations majeures des citoyens. Pour les années à venir, elle va tenter de faire remonter ces inquiétudes au niveau de l’Etat.

Autre préoccupation de l’élue : revaloriser son territoire. Selon elle, « on ne valorise pas assez notre Moselle » et notamment le territoire de Saint-Avold, et ça alors que nous avons de nombreuses richesses. Une chose est sûre, elle est fière d’être naborienne.

Margot Benabbas

| vendredi 22 juin 2018 à 05:08

Actualité

Trois militaires blessés dans un accident de la route

17/10/2019

Actualité

Forbach : une vie de forain

17/10/2019

Actualité

Série de cambriolages au Pays de Bitche : auteurs interpellés

17/10/2019

Actualité

Bitche : Gérard Humbert ne se présentera pas aux prochaines élections municipales

16/10/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.