KO KO MO + Dynamite Shakers

Musique / Concert

Date : Le samedi 8 octobre 2022

Lieu : Le Gouvy - Freyming-Merlebach

Prix : Tarif Plein : 22€ / Tarif Gouvy : 18€

Organisateur : Le Gouvy

Infos et résas : https://legouvy.fr


KO KO MO

Ces deux-là ont une dalle à bouffer toutes les scènes du monde (déjà plus de 350 à leur actif), et une gnak à faire passer Beep-Beep et Coyote pour des grabataires cacochymes – à croire que le terme « power rock » a été créé spécialement pour eux. L'un possède, en plus du style et de la tessiture, la fougue guitaristique des grands aînés (Plant, Townshend et Page en tête), l'autre martèle ses fûts comme si sa vie en dépendait, le tout produit une jubilation immédiate, viscérale, presque érotique.
Deux premiers albums, fougueux, sexy, ont imposé la griffe du duo nantais sur ressorts, duo qui n'hésite pas, sur un fonds devant beaucoup au heavy 70s et au blues psyché, à introduire des éléments electro dans ses compos, éléments qui, plutôt que de diluer le propos, ou de l'affadir, lui donne une épaisseur supplémentaire. Son troisième opus, Need Some Mo' , non content d'enfoncer le clou, opère, en un crissement de riffs, un retour aux sources pour Warren et Kevin, quelque part entre l'extravagance ébouriffante de T-Rex, l'incandescence du Zeppelin, les assauts soniques d'Hendrix, les trépidations rythmiques des White Stripes. Et démontre, si encore besoin, que non seulement le rock est capable de bien des mutations, mais qu'il contribue à conserver jeunesse (du moins dans sa tête), enthousiasme et libido. Ce qui vaut bien amour, gloire et beauté.

 

DYNAMITE SHAKERS

Ne vous fiez pas aux apparences. Sous leurs airs de ne pas y toucher, les quatre
gueules d’ange des Dynamite Shakers (20 ans au compteur) ont bien digéré
sept décennies de rock’n’roll. Sur scène, leurs tenues tirées à quatre épingles ne
parviennent pas à contenir une énergie et une tension qui contaminent
invariablement l’auditoire. Mais ce qui frappe, c’est la maîtrise insolente avec
laquelle ils ressuscitent la frénésie d’un garage rock décidément immortel. D’abord en distillant depuis leurs débuts des covers impeccables des Sonics, Fleshtones et autres Flamin Groovies (d’ailleurs adoubées par ces mêmes aînés) et en exclamant désormais leurs propres compositions. Des chansons qu’on pourrait croire sorties d’une compilation d’anthologie du garage rock, si ce n’est cette présence de clins d’oeil plus contemporains aux Hives, aux Strypes et bien sûr aux Arctic Monkeys…

Lien : https://legouvy.fr

Votre événement

Vous organisez un événement et aimeriez le faire apparaître ici ?

Ajouter votre événement