La place du marché ou Märktplaätz à Sarreguemines

Histoire et Patrimoine

La place du marché ou Märktplaätz à Sarreguemines

Chargement

Épisode du lundi 19 septembre 2022 à 09:45

- Pittoresque et historique, c’est la place emblématique de la Vieille Ville. Elle a eu dès l’époque médiévale une vocation commerçante. La place du Marché a conservé son cachet et on peut aisément imaginer l’activité débordante qui y régnait au fil des siècles. Elle était au centre de Sarreguemines et s’appelait au XIXème siècle, la Place du Palais, par allusion à l’Hôtel de Ville qui se trouvait rue de France (démoli en 1945) à l’emplacement de l’actuel Café de Paris.

 

- Elle est entourée de bâtiments aux différents styles architecturaux. On ne se lasse pas de regarder les différentes façades, riches en ornements sculptés.

 

- La maison de style Néo-Renaissance allemande, abritant une boulangerie en son rez-de-chaussée, date de la fin du 19ème siècle.

-  Elle est en grès rose et briques jaunes (contraste des couleurs) et est typique de l’architecture allemande.

-  On y découvre un oriel (fenêtre en encorbellement) sous lequel apparaît un coquillage, des fenêtres avec des arcs en plein cintre, des pilastres aux extrémités, des colonnettes en fonte avec des candélabres et en haut du bâtiment, une présence de volutes.

-  Au-dessus de la porte, on observe une clé de voûte avec un masque « Renaissance ».

-  Au niveau des mansardes, des petits obélisques, des fleurs et des coquillages d’inspiration « Art Nouveau ».

 

Statue niche : maison Stock

-  Pièce rapportée du 18e., elle provient de l’ancienne chapelle située au pied du château.  C’est une oeuvre baroque due sans doute aux tailleurs de pierre tyroliens.

 

La maison Grunbach appartenait à la famille d’un banquier. Elle date du 18ème siècle et a été transformée au 20ème siècle.

-  A l’origine, ce bâtiment était constitué d’un seul étage. En 1904, avec l’installation de la banque, on rajoute un étage ainsi qu’une terrasse avec balustrade.

-  Ce bâtiment comporte des ornements de style Renaissance florentine : linteaux en faux arcs avec des frontons tantôt arrondis, tantôt triangulaires décorés de volutes.

-  Sous les fenêtres, on distingue des sculptures représentant des têtes de lions ou des hommes à barbe. Une corniche cubique avec des motifs cubiques orne le bâtiment.

 

 

Quant à la fontaine centrale, elle fournissait autrefois la ville en eau courante jusqu’en 1903. (Source venue de la colline du château). Sous la fontaine se trouve un réservoir de capacité de 20m3 pour recueillir les eaux et former ainsi une réserve d’eau en cas d’incendie. (Réservoir détruit en 1923).

 

 L’ancien hôtel de ville

-  Jusqu’en 1939, les services municipaux logent dans le vieil Hôtel de ville. Il s’agit d’une construction datant du 16e siècle, transformée en 1850.  Le bâtiment est détruit par des tirs d’artillerie pendant l’occupation allemande.

 

Chronique réalisée par Arlette, historienne de formation et guide touristique.