Le Grand Réveil


L'invité du Grand Réveil : Sébastien Lefèvre

L'invité du Grand Réveil : Sébastien Lefèvre

Shutterstock

Dr Sébastien Lefèvre, Chef de service de l’Institut Régional des Pathologies Allergologiques, Environnementales et Immunologie de l’Hôpital de Mercy.

La période des allergies commence à toucher notre région.

Est-ce que les allergies se sont développées dans notre région ces dernières années ?

Il est difficile de donner des chiffres dans la région, mais les allergies ont explosé ces dernières années en France. Les premières études datent des années 60. A ce moment-là, il y avait 3% de la population française allergique contre 25-30% aujourd’hui en fonction des pathologies. Il y a des projections assez alarmantes de l’organisation mondiale de la santé qui font état de 50% de la population touchée en 2050, donc oui, ça augmente.

Quelles sont les meilleures méthodes pour lutter efficacement contre nos allergies ?

Ça va dépendre des allergies. Les plus fréquentes sont les allergies respiratoires et alimentaires. Si on prend les allergies respiratoires pour exemple, il y a plusieurs allergènes en cause comme les acariens, qu’on retrouve dans nos maisons dans les matelas, les canapés, … On peut les contrer, en aspirant au moins une fois par semaine les matelas et les canapés, s’équiper de housses anti-acariens. Pour les pollens c’est un peu plus compliqué car ils sont dans notre environnement. Mais en période de forte pollinisation on recommande de se laver les cheveux tous les soirs, pour ne pas dormir avec les pollens qui viennent se coller dans les cheveux. Il faut éviter d’étendre le linge dehors, etc…

Y a-t-il eu de nouveaux remèdes ou moyens découverts pour soigner les allergies ?

Pour l’instant le premier traitement c’est l’éviction totale des allergènes, ce qui est plus ou moins compliqué, ensuite il y a de la désensibilisation qui fonctionne plutôt bien sur les acariens et sur les pollens. Ca consiste à prendre des protéines allergisantes pour habituer le corps et qu’il ne les reconnaisse plus comme quelque chose de dangereux. Ensuite on a vu ces dernières années se développer des biothérapies, des médicaments donnés dans l’asthme sévère qu’on n'arrive pas à traiter avec des antihistaminiques ou des sprays nasaux.

Y a-t-il une hausse des consultations et des hospitalisations chez vous au printemps ?

Ça commence. On a les pollens qui sont arrivés, on n’hospitalise pas forcément les gens, mais il y a plus de passage aux urgences, notamment pour les crises d’asthme, et on invite les gens à consulter les allergologues pour avoir un suivi. Ça va de nouveau exploser (les cas de passage aux urgences et consultations, ndlr) en avril lorsqu’il y aura les pollens de bouleau, et en mai-juin pour les graminées.

 

 

 

 

 

 

Radio Mélodie

| mercredi 26 février 2020 à 09:07

La Mélodie Family

Recette : Frites light maison

01/04/2020

La Mélodie Family

Recette : Cookies

31/03/2020

La Mélodie Family

Chronique végétale : La rose

31/03/2020

La Mélodie Family

Home-Made : Nettoyant multi usage maison

30/03/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.