La Mélodie Family


Les Historateurs : Un peuple étrange d'Alsace Lorraine

Les Historateurs : Un peuple étrange d'Alsace Lorraine

Podcasts audio :

Partie °1 - Les Historateurs : Un peuple étrange d'Alsace Lorraine


Ce peuple étrange d’Alsace Lorraine 

Nous avions naguère les Haut Rhinois et les Vosgiens que nous raillions lors de nos guerres de clochers ancestrales, érigeant de minces différences culturelles en barrières infranchissables. Cependant, saviez vous que la Lorraine et l’Alsace abritaient jusqu’à ce qu’il y a peu des peuples exotiques arrivés là au hasard de mouvements de populations ? Saviez vous que ces peuples avaient laissé une empreinte culturelle et linguistique tangibles en Krùmm Elsass (l’Alsace Bossue) et aux franges du Bitcherland ?

Dans la première moitié des années 1800, un historien et professeur d’histoire militaire Parisien, Louis Dussieux étudia avec attention les Hongrois, et leur importance dans l’histoire de la France. Au Xe siècle l’une des dernières « invasions barbares » battait son plein dans les territoires germaniques, l’Italie et l’Est de l’empire Carolingien, les villes de Verdun, de Langres et de Metz étant tour à tour saccagées. Pour Louis Dussieux, cette cavalcade démoniaque des Hongrois avait probablement amené des nomades à s’installer en Moselle, et de manière générale dans l’Est du Pays.

En effet, dans les forêts épaisses des Vosges du Nord, autour de Baerenthal et de Philipsbourg, semblait se cacher au XIXe siècle une populace que rien ne liait aux locaux. Ces personnes incommodantes, vivant alors de colportage et de menus larcins demeuraient à l’écart des villages et plus particulièrement dans les bois.  Bien incapable de juger si ces derniers étaient d’origine hongroise de par leur langue étrange et bien différente de l’Allemands local, Louis Dussieux ne se rendit jamais compte que le peuple qu’il prenait pour un isolat Hongrois était en fait.. des Yéniches !

Ces derniers étaient loin d'être des hongrois, bien que leur origine porte à débat. Si Dussieux en les décrivant les apparentaient à des « Bohémiens » dont la langue s’avérerait être un « argot » hongrois, le parler des Yéniches est germanique. Dérivé de l’allemand et des dialectes Rhénans, c’est avant tout une langue du Rotwelsch, l’idiome des voyous allemands du Moyen Age. Influencé par la proximité avec les autres peuples errants de l’Europe Centrale, le Yeniche s’est aussi teinté de Yiddish, de Romani, de Français.. et même de Breton. Le mot « Tchoury », signifiant Couteau, est même entré dans le Platt Mosellan de certains villages du Bitcherland.

Mais d’où viennent donc ces fameux faux hongrois du Bitcherland me demanderez-vous ? Il semblerait que l’hypothèse la plus probable soit que ces populations nomades soient une des dernières conséquences de la Guerre de 30 ans, ayant fait rage en Allemagne et en Alsace-Lorraine au XVIIe siècle. Au cours de cette guerre d’une violence inouïe, plusieurs millions de civils moururent massacrés par des bandes armées errantes, le nombre de réfugiés explosant alors. .. Et selon toute vraisemblance, les Yéniches ne seraient autres que des populations déplacées par la guerre, et s’étant adaptées à la vie nomade due à celle-ci pour y survivre. Vivant en marge de la société, les Yéniches subirent tout comme les populations Tziganes les persécutions nazies, les autorités allemandes étant bien gênées par le caractère très germanique de cette population.

La culture Yéniche et sa langue existent toujours aujourd’hui en Lorraine et en Alsace, bien que le nombre de locuteurs ait baissé dans les dernières décennies. Leur caractère Lorrain et Alsacien s’est étiolé du fait de leur union avec d’autres populations nomades du reste du pays, bien que le nombre de Français de culture Yéniches dépasse aujourd’hui les 200 000. Naguère pris pour des Hongrois par Louis Dussieux, ces personnes au dialecte étrange n’étaient autre que des « Zigeuners » de l’Est, dont plusieurs familles sont toujours en Alsace Bossue et au Pays de Bitche de nos jours.

Source :

Tour du Monde à Travers la France inconnue – Bruno Fuligni

Une guerre de Trente Ans en Lorraine 1631-1661 – Philippe Martin

Yéniches, le dernier peuple nomade d’Europe – Christian Bader 

 

Chronique réalisée par Les Historateurs. Présenté par Antoine, avec la participation de Hamza, Pierre-Edouard, Guillaume, Nicolas G, Nicolas D, Yann et Alexis. 

 

"Les Historateurs" sont nés en décembre 2018 de la passion de 4 personnes pour l'histoire, l'exploration et le patrimoine.

Suivez les aventures de l'équipe des Historateurs sur leur page facebook : https://www.facebook.com/historateurs/? ref=page_internal 

Ou sur leur chaîne You tube :   https://www.youtube.com/c/LesHistorateurs 

 

 

 

 

Radio Mélodie

| lundi 1 août 2022 à 09:45

Le 16h-20h

L'invité : Fête du club d'aéromodélisme Icare

09/08/2022

La Mélodie Family

Recette : Maïs Grillé

09/08/2022

Le Grand Réveil

Le panier du chef : Salade de riz rouge de Camargue

09/08/2022

Le 16h-20h

L'invité : Le festival de la frite à Bettviller

08/08/2022

Voir la suite