La Mélodie Family


Naturopathie : Les kystes de l'ovaire

Naturopathie : Les kystes de l'ovaire

Podcasts audio :

Partie °1 - Naturopathie : Les kystes de l'ovaire


La découverte d’un kyste à l’ovaire inquiète souvent les femmes. Heureusement, la plupart d’entre-eux sont bénins.  Les kystes à l’ovaire passent souvent inaperçus et sont quelquefois découverts lors d’une échographie de contrôle.

 

Les symptômes qui doivent alerter.

Quelquefois, le développement de kystes s’accompagne de saignements en dehors des règles, de douleurs pelviennes se manifestant quelquefois au cours d’un rapport sexuel. D’autres fois se seront des envies fréquentes d’uriner, voire des troubles du colon liés au poids du kyste sur la vessie ou l’intestin.

 

Comment se forment les kystes ovariens ?

  Il faut savoir que près de 90% des kystes sont dits fonctionnels c’est-à-dire qu’ils se forment au cours du cycle menstruel et disparaissent généralement d’eux-mêmes au bout de quelques semaines. En cause, le développement trop important d’un follicule, petite poche de l’ovaire d’où est expulsé chaque mois un ovocyte. En absence d’ovulation, ce follicule peut continuer à grandir, formant un kyste. En cause l’excès d’œstrogènes ou bien la carence en progestérone ou encore les deux combinés.

La prise de plantes progestatives pendant environ 6 semaines peut avoir une issue favorable.

 

Quelles  plantes progestatives ?  L’alchémille, le gattilier, l’achillée millefeuille.

 

Au niveau diététique, on arrêtera les produits laitiers, notamment de vache qui favorisent la production excessive d’œstrogènes. On soutiendra le foie dont le rôle est important puisqu’il élimine par voie biliaire l’excès d’œstrogènes véhiculé par le sang. Les œstrogènes éliminés par la bile sont en partie réabsorbés au niveau intestinal. S’il y a constipation, la réabsorption sera trop importante..

Entre en compte aussi l’excès de caféine  (café, thé, maté, certains sodas) et la théobromine (chocolat)

Un stress trop important peut également créer un déséquilibre endocrinien hyper ostrogénique pouvant favoriser la survenue de kystes et fibromes

 

Dans quels cas faut-il opérer ?

L’ablation chirurgicale peut être indiquée pour un kyste fonctionnel persistant plus de 3 mois. Mais la majorité des opérations concerne des kystes dits organiques trop volumineux. L’intervention se fait dans la plupart des cas sous cœlioscopie sans ouvrir la paroi abdominale.

 

Est-il possible de simplement ponctionner un kyste ?

Un kyste fonctionnel rempli de liquide et dépourvu de paroi peut être ponctionné. Mais ce n’est pas possible dans le cas d’un kyste organique.

 

Un kyste risque-t-il de dégénérer en cancer ?

Pas de risques pour les kystes fonctionnels. Les kystes organiques sont quant à eux, systématiquement analysés lors d el’intrvention afin de vérifier qu’ils ne contiennent pas de cellules cancéreuses Généralement, on effectue un prélèvement sanguin de certains marqueurs tumoraux. Dans la majorité des cas, le résultat est rassurant, ces kystes étant bénins dans 95% des cas.

 

Pour vous accompagner dans votre démarche de santé, Christiane Barbiche, naturopathe vous reçoit sur RDV au 06 36 00 92 81.

Radio Mélodie

| jeudi 12 mai 2022 à 12:30

La Mélodie Family

Home Made : Lotion beauté corps et âme

23/05/2022

La Mélodie Family

Recette : Salade de pâtes à la grecque

23/05/2022

La Mélodie Family

Les Historateurs : Le 1er janvier 1945, Hitler déclenche l'opération Nordwind.

23/05/2022

Le Grand Réveil

Le panier du chef : Salade fraîcheur

23/05/2022

Voir la suite