Chronique Animalière


Les 3 besoins du chien !

Les 3 besoins du chien !

Podcasts audio :

Partie °1 - Les 3 besoins du chien !


 Les 3 piliers du chien, ses 3 besoins  

On ne va pas parler des besoins primaires du chien (boire, manger…) mais on va parler des 3 piliers qui permettent au chien d’avoir un état émotionnel stable. Ça va paraitre logique à tout le monde, mais le chien a besoin de 3 choses : de l’exercice physique et mental, il a besoin de comprendre les règles et il va avoir besoin d’affection. Ces 3 points vont permettre aux propriétaires de chien d’avoir un chien parfaitement équilibré !

L'exercie physique et mental 

Il va falloir être prudent, par exemple dans la dépense énergétique il ne faut pas trop en faire ni trop peu. C’est-à-dire, que partir faire 15kms à vélo avec son chien, c’est hors de question surtout selon le chien que l’on a. Il va falloir maitriser l’exercice physique et l’exercice mental, par exemple pour les chiens de troupeaux, les chiens de gestion qui ont besoin d’exercice mental sinon ils vont tomber dans des déviances (ex : bergers australiens, border collie…)

Il y a plein de chose à faire avec des chiens comme ça, mais il faut surtout se dire que si on décide d’acquérir un chien de se profil là il va falloir être capable de lui apporter des exercices mentaux.

Les règles

Concernant les règles, ça correspond un peu à ce qu’on a dit dans la précédente chronique (cf les différentes demandes), c’est une demande naturelle. C’est apprendre à son chien de respecter les espaces, les contacts et les ressources. C’est-à-dire que si chez vous, vous avez décidé de ne pas e faire monter sur le canapé, vous allez gérer un espace, il va falloir communiquer à son chien les espaces qu’il a le droit d’investir ou pas.  Et au moment ou il a le droit d’investir ou pas, par exemple vous faites un apéritif avec des amis, et des amuses bouches sont posés sur la table basse, il va falloir expliquer au chien que ce n’est pas à cet endroit là qu’il doit être. Ou il peut se tenir là, mais calme et s’il n’est pas capable de se tenir calme, lui demander de s’éloigner mais pas lui demander de rester au panier parce qu’on ne peut pas demander à un chien de rester dans son panier pendant une heure !

 Un autre exemple sur les règles, c’est sur les contacts. On sonne à la porte, le chien aboie ce qui est normal (il avertit), il sera toujours plus rapide que nous pour aller à la porte (donc inutile de crier ou d’essayer d’être avant lui) mais une fois arrivé à la porte, on va le remercier et on va lui demander de nous laisser accueillir la personne, c’est nous qui avons géré le contact.

L'affection 

Enfin, il y a la partie affection, je demande à mes clients d’aimer leur chien mais d’avoir de l’affection marquée. C’est-à-dire, que comme nous (nous ne sommes pas collés l’un à l’autre à tout instant) on ne va pas faire des câlins et caresser constamment son chien. On peut faire des câlins plusieurs fois dans la journée, mais il ne faut pas que cela devienne du parasitage, parce qu’on risque de le récompenser dans les mauvais moments. Le chien peut assimiler de l’affection comme une récompense à un mauvais comportement et il peut aussi tomber dans l’hyperattachement qui va amener la problématique de chiens qui détruisent tout, des angoisses de la séparation…   

De l’affection oui mais avec parcimonie.

 

Chronique réalisée par Stéphane, éducateur et comportementaliste canin chez Gwen & Paul à Woustviller https://www.gwenpaul.com/

 

 

 

Radio Mélodie

| mardi 13 septembre 2022 à 12:30

Astuces et Vie quotidienne

Cathy, avocate, répond aux questions les plus fréquentes liées aux assurances

03/10/2022

Les Recettes de la Mélodie Family

Les croquettes jambons fromages aux restes de purée

03/10/2022

Platt Rédde Isch Gesund!

 Gâteau de foies de volailles, sauce tomates

02/10/2022

Sport, Santé et Bien-être

Point important en sport : l'échauffement

30/09/2022

Voir la suite