Actualité

St-Avold : la sécurité routière passe par la réalité virtuelle


par Julie Chaput
jeudi 28 mars 2019 à 11:32

Photo : Julie Chaput

L'entreprise Bis Pro de St-Avold sera sous le feu des projecteurs la première semaine d'avril. Cette petite société naborienne participe à la Foire d'Hanovre en Allemagne. C'est le plus grand salon de la technologie industrielle au monde. Elle a lieu chaque année au printemps. Bis Pro y présentera son concept unique de réalité virtuelle de conduites à risque au volant.

Le concept 

Virtual Reality For Safety est une application conçue à St-Avold par la petite société Bis Pro. Il s'agit d'une simulation sur un casque de réalité virtuelle de conduites à risque au volant, comme l'utilisation du téléphone portable ou encore la consommation d'alcool et de stupéfiants.

L'objectif, on l'aura compris : lutter contre l'utilisation du téléphone, l'alcool et les stupéfiants au volant. L'innovation réside dans l'utilisation des technologies numériques modernes, notamment le casque de réalité virtuelle 360°.

Le scénario

Le premier scénario concerne le téléphone au volant. Muni d'un casque de réalité virtuelle 360° et 3D, le candidat est en situation de conduite. Le téléphone qui est posé sur le siège passager sonne. A ce moment-là, l'automobiliste jette un rapide coup d'oeil au téléphone. Deux secondes suffisent pour provoquer un accident. 

Les lunettes 3D lui permettront de vivre l'expérience comme s'il y était. Ses sens seront sollicités. Les lunettes détecteront ses moindres faits et gestes.

Dans ce scénario, des variantes seront proposées :

  • Un premier mode dans lequel le candidat n'intervient pas sur la conduite. Ce mode s'adresse aux personnes qui n'ont pas le permis de conduire.
  • Un deuxième mode qui permet au candidat d'utiliser uniquement le volant et donc de choisir sa trajectoire.
  • Un troisième mode dans lequel le candidat utilise à la fois le volant et le pédalier. Il décide de la trajectoire mais aussi de sa vitesse, ses accélérations et ses freinages.

Multiplié par 10

A 40km/h, il faut 8 mètres pour s'arrêter. En lisant un sms au volant, le risque est multiplié par 10. Il faut 3 secondes pour lire un sms. Pendant ce temps-là, à 50 km/h, vous parcourez 36 mètres.

Les cibles

L'application s'adresse à tout automobiliste, quel que soit son âge. Cela peut aller du collégien au senior. L'application ne s'adresse toutefois pas seulement aux particuliers. Elle touche aussi les professionnels qui sont particulièrement concernés par le fléau du téléphone au volant.

Application validée

La direction de l'entreprise Bis Pro a rencontré récemment la responsable Sécurité Routière du Grand Est. Elle a d'ores et déjà validé le produit et a annoncé vouloir en faire l'acquisition. Une bonne nouvelle pour la société naborienne qui compte moins de 10 salariés. 

La Foire de Hanovre

Bis Pro aura son stand à la foire de Hanovre du 1er au 5 avril. Le salon permettra à la société mosellane d'exposer et de faire tester son produit. Mais pas seulement. C'est l'occasion également "de renforcer notre réseau français et de le créer à l'international", ajoute Marie Bourcier, la Directrice Générale de Bis Pro. "On espère la présenter à certains dirigeants étrangers et susciter leur intérêt pour, pourquoi pas, la vendre à l'international"