Actualité

Sarrelouis : Une enquête rouverte 30 ans après l'incendie criminel d'un foyer pour demandeur d'asile


par Margot Benabbas
vendredi 15 janvier 2021 à 09:40

Sarrelouis : Une enquête rouverte 30 ans après l'incendie criminel d'un foyer pour demandeur d'asile

La police sarroise vient de rouvrir une enquête vieille de 30 ans. Dans la nuit du 19 septembre 1991, un incendie criminel avait été perpétré au sein de l'ancienne auberge « Weißes Rößl » à Sarrelouis, qui servait de foyer à des demandeurs d'asile. Un jeune homme de 27 ans originaire du Ghana avait péri dans l'incendie. 23 personnes au total se trouvaient à l'intérieur au moment où le feu a démarré. Les circonstances du drame sont restées floues pendant près de 30 ans.

Un crime sur fond de racisme

Près de 3 décennies plus tard, la police sarroise rouvre l'enquête après avoir découvert de nouveaux éléments. Les enquêteurs pensent aujourd'hui qu'il s'agissait d'un acte xénophobe perpétré par un groupe d'extrême droite. Ce crime ferait partie d'une série d'incendies criminels et d'attaques explosives qui auraient eu lieu au début des années 90 à l'encontre de foyers de demandeurs d'asile dans la région de Sarrelouis. 

Au cours de nouveaux interrogatoires de témoins, il a été constaté qu'un individu, âgé d'une vingtaine d'années, à la peau claire, mince et grand aurait été aperçu sur les lieux de l'incendie.

Une prime de 10 000€

Les policiers proposent aujourd'hui une prime de 10 000€ à toute personne qui aurait des informations susceptibles de faire avancer l'enquête. Que ce soit des témoins visuels ou des personnes à qui les auteurs se seraient confiés dans les années qui ont suivi le drame.