L’agglo de Sarreguemines sensibilise les clients de supermarché à la réduction des emballages - Radio Mélodie

Environnement

L’agglo de Sarreguemines sensibilise les clients de supermarché à la réduction des emballages


par Camille Bazin
lundi 29 novembre 2021 à 05:52

Ce vendredi 26 novembre, à l’occasion de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets et ironiquement jour de BlackFriday, les ambassadeurs du tri de la communauté d’agglomération de Sarreguemines étaient à l'Intermarché de Sarreguemines pour une opération de sensibilisation dans le cadre du Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA) : « Achats futés = moins de déchets ».

Son N°1 - L’agglo de Sarreguemines sensibilise les clients de supermarché à la réduction des emballages

Sacs en tissus, vrac … des astuces pour réduire ses déchets

Je crois que voilà, c’est bon !

A la sortie du supermarché, Marie de Siltzheim se déleste de quelques emballages et elle est ravie. 

Tout ce qui est emballage de yaourts, fromages aussi. Certains fromages sont dans des cartons comme vous avez vu donc ça aussi, je jette. Je fais toujours mon tri, mais effectivement, je trouve qu’il y a trop d’emballages. Mon sachet se rempli très rapidement donc il faut aller à la benne, mais la benne est souvent pleine aussi donc c’est un vrai problème.

 

Pour aider les ménages à alléger leurs poubelles, Rachel Rouchon chargée de mission prévention à la CASC délivre quelques conseils aux passants.

Pour les fruits et légumes, utilisez des sacs réutilisables, le magasin en vend. Vous prenez vos bananes, vos pommes et vous les mettez toujours dans le même sac. Les sacs plastiques que vous utilisez certes sont notés réutilisables, mais c’est toujours du plastique et pour faire ce plastique il faut encore du plastique et plus de plastique et plus de plastique !

Un coût élevé pour la planète

Depuis un an, Patricia essaye de réduire ses emballages en utilisant justement des sacs en tissus pour ses fruits mais selon elle, les producteurs et distributeurs devraient faire plus d’effort.

Quand je fais les courses, c’est un automatisme maintenant. Vous achetez du bio, c’est emballé dans du papier alors là elle est où la logique ? Nous, on doit faire des efforts, mais il faut aussi que les producteurs et les distributeurs fassent des efforts.

Et justement, qu’en pense Nicolas Gay, le PDG de l’Intermarché des Faïenceries de Sarreguemines ? Depuis l’ouverture du magasin, il a mis en place un rayon vrac et la possibilité de venir avec ses contenants pour les rayons à la coupe.

Aujourd’hui, la problématique qu’on a, c’est que le vrac reste encore plus cher que les produits emballés. Même les grandes marques qui se lancent dans les produits en vrac restent encore aujourd’hui à un prix supérieur.

Mais pour Rachel Rouchon, il faut se forcer à se tourner vers ces produits-là pour inverser la tendance et surtout pour sauver la planète.

C’est vraiment alerter le consommateur, commencer par lui pour dire si vous consommez mieux, des produits écolabellisés, du grand format, du vrac, vous allez inciter les producteurs à diminuer eux aussi leur suremballage. On a des images, des photos sur le stand qui montrent le 7ème continent. C’est un continent fait de plastique et qui se situe dans l’océan Pacifique entre les Etats-Unis et le Japon et qui a une superficie de 7 fois la France aujourd’hui. Ce sont des données tangibles, vérifiables, on ne rêve pas, on n’est pas dans le mensonge, c’est la réalité.

En moyenne, on jette en France 70kgs de plastique par an et par habitant.  


Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.