Culture

Migrations en Moselle-Est : un festival pour ''rappeler que même si on a des différences on peut vivre tous ensemble''


par Margot Benabbas
mardi 22 février 2022 à 08:21

Migrations en Moselle-Est : un festival pour ''rappeler que même si on a des différences on peut vivre tous ensemble''
Photo : Facebook - Festival Migrations

La soirée de lancement de la 8ème édition du festival Migrations aura lieu le 23 mars au Casino des Faïenceries de Sarreguemines. Cette année il y aura pratiquement un mois d’expositions, de sorties, de rencontres…

Son N°1 - Migrations en Moselle-Est : un festival pour ''rappeler que même si on a des différences on peut vivre tous ensemble''

Sébastien Goeury, président de l’ASBH et membre de la coordination du Festival Migrations

Avant de parler un peu plus du programme pouvez-vous nous rappeler l’esprit de ce festival ? est-ce que cette année il y a une thématique en particulier qui est mise en avant ?

Pas de thématique particulière cette année, on est content de reprendre un rythme presque normal puisque l’année dernière on était parti sur une version uniquement numérique à cause du contexte sanitaire, il y a 2 ans on avait été un peu coupés dans notre élan puisque le confinement était intervenu en plein festival. Cette année on revient avec une forme un peu plus classique même si les temps conviviaux et les échanges culinaires seront un peu limités puisqu’on doit être encore prudents.

L’idée du festival c’est de mettre en avant la diversité de la Moselle-Est puisque, par rapport à l’histoire minière, on a énormément de population qui ont des origines diverses. L’idée c’est de rappeler d’où on vient tous, notre histoire, de rappeler que même si on a des différences on peut vivre tous ensemble. L’idée c’est d’avoir ce regard sur les migrations. Les migrations passées. On aborde aussi les migrations actuelles parce que la Moselle-Est est encore une terre d’accueil aujourd’hui. On essaye d’humaniser les débats par des expositions, des rencontres. Rappelez que les gens qui viennent aujourd’hui ont une histoire. On ne quitte pas ses origines, ses racines sans raison. L’idée c’est de pouvoir proposer un autre regard, un regard plus humain. On aborde aussi les migrations climatiques. La question qu’on se pose c’est : « Qui sera amené à bouger demain ? » par rapport à tout ce qui se passe au niveau de la planète on sait qu’il y a des territoires dans les décennies prochaines qui ne seront peut-être plus viables. On sera peut-être nous aussi, un jour, amené à bouger.     

Il y a énormément de partenaires, médiathèques, centres sociaux, écoles, musée, l’idée c’est d’en faire un festival présent « partout » ?

Le festival sera présent un peu partout en Moselle-Est et dans le quartier du Sablon à Metz. Dans une vingtaine de villes, l’ensemble des structures d’animation socio-culturelle participe à ce festival. La plupart des médiathèques également, les lieux culturels, les cinémas. Donc c’est vraiment quelque chose qui s’est construit au fil des années, c’est la 8ème édition, et qui aujourd’hui est partenarial. Le festival a dépassé les 3 structures d’origine pour s’ouvrir à plein d’acteurs du territoire.

On ne va pas détailler tout le programme mais est-ce que vous pouvez nous présenter quelques temps forts de cette manifestation ?

Difficile d’en citer que quelques-uns. On aura un documentaire sur les mineurs marocains en avant-première, qui s’appelle « La vie devant nous » qui sera diffusé le 4 mars au musée de la Mine. C’est un documentaire qui sera par la suite diffusé sur Arte mais d’abord en Moselle-Est au musée de la Mine puis à Saint-Avold et Creutzwald avec l’équipe du film.

On s’adresse à tous les publics, il y a des choses qui seront faites dans le temps scolaire, c’est important pour nous d’évoquer ces questions migratoires avec les adultes de demain.

La soirée de lancement c’est mercredi soir à Sarreguemines. Le programme complet est à retrouver sur la page Facebook du festival.


Dans le reste de l'actu...

Radio Mélodie présente son nouveau logo !

il y a 24 min

De nombreuses espèces d'oiseaux sont en déclin dans nos jardins : comment les protéger en hiver ?

il y a 4 h 9 min

Stiring-Wendel : Quel regard ont les enfants sur les maltraitances animales ?

il y a 7 h 34 min

De la chocolaterie à l'automobile : 11 filières de formation en apprentissage avec la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Moselle

il y a 1 jour 3 h 55 min

Grève contre la réforme des retraites : ce qui est prévu en Moselle-est

il y a 1 jour 4 h 18 min

Hambach : Chez Burger King, comment les mesures ''zéro déchets'' sont mises en place

il y a 1 jour 5 h 53 min

Bas-Rhin : Les pompiers comptent sur l’aide du réseau Sentinelles pour lutter contre les feux de forêts

il y a 1 jour 7 h 18 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLe film « Astérix & Obélix : L’empire du milieu » sort aujourd’hui au cinéma

il y a 5 h 42 min

Flash InfoUne réunion publique sur les travaux du centre-bourg de Bitche est prévue demain

il y a 5 h 42 min

Flash InfoDu côté des écoles, la grève a été moins suivie que celle du 19 janvier dans l’académie Nancy-Metz

il y a 5 h 42 min

Flash InfoLes opposants à la réforme des retraites étaient une nouvelle fois dans la rue hier

il y a 5 h 45 min

Flash InfoPlace à la coupe de France pour Metz Handball 

il y a 5 h 46 min

Flash InfoEncore un match nul pour le FC Metz 

il y a 5 h 46 min

Flash InfoDeux Lorrains participeront à la prochaine saison de Koh-Lanta 

il y a 5 h 47 min

Voir toute l'actu