Environnement

Woustviller : après une année pauvre en miel, Christophe est prêt pour ses premières récoltes


par Margot Benabbas
mardi 14 juin 2022 à 05:05

Woustviller : après une année pauvre en miel, Christophe est prêt pour ses premières récoltes

A Woustviller, Christophe a décidé de se reconvertir pour se consacrer à sa passion pour les abeilles. L’année dernière, à 45 ans, il a quitté son emploi en jardinerie pour se reconvertir en apiculteur. Mais ce n’est que cette année qu’il peut vraiment exercer sa nouvelle activité. Il a baptisé sa société "La bonne abeille".

Son N°1 - Woustviller : après une année pauvre en miel, Christophe est prêt pour ses premières récoltes

Au fond du jardin de Christophe Herbuveaux, ça bourdonne de tous les côtés. Ici, au milieu des herbes hautes, des arbres et des fleurs de printemps, l’apiculteur conserve quelques-unes de ses ruches. On enfile les vareuses et les gants et on va voir ça de plus près…

Là c'est une ruche qui a une hausse, qui n'a pas encore été récoltée et qui sera récoltée la semaine prochaine logiquement. 

 

Contrairement à d’autres apiculteurs, Christophe, qui s’est installé en avril 2021, n’a pas encore récolté de miel cette année mais ça ne saurait tarder. Ses 200 à 300 colonies se trouvent dans des ruchers sédentaires situés à moins d’une heure de Woustviller dans des milieux naturels.

Je travaille en rucher sédentaire donc ils restent sur place. Moi je préfère que mes abeilles aient leurs repères dans leur secteur. Elles savent où elles vont, elles savent ce qu'elles font.  

La gamme de miel de l’apiculteur est donc réduite : du miel de printemps, du miel de forêt et du miel de tournesol. Qu’on ne pourra pas déguster tout de suite…

Ils seront mis en pot je pense d'ici l'automne. Là on va les récolter, on les laisse en maturateur pour que tout se décante, que les dernières impuretés sortent. C'est un produit qui se fait on va dire désirer ! Mais bon, c'est comme ça, c'est la nature qui décide aussi.

Le passionné de nature fait tout ça depuis chez lui dans une pièce aménagée à la cave. Il souhaite aussi par la suite proposer des pains d’épice sans gluten, des bougies et des produits à base de propolis. Mais pour l’instant, il s’adapte puisque c’est sa première vraie année de production après 2021 qui a été très compliquée pour les abeilles.

L'année dernière il n'y a quasiment rien eu, faut pas se leurrer ! Cette année, c'est une année normale de démarrage finalement.  

Une année normale pour le jeune apiculteur qui souhaite déjà transmettre sa passion aux plus jeunes. En plus d’élever des abeilles, il organise des ateliers pédagogiques pour faire découvrir les ruches et le miel aux enfants.


Dans le reste de l'actu...

Covid-19, variole du singe : quelle est la situation sanitaire en Moselle ?

il y a 1 h 51 min

Qu'est-ce qui vous attend lors de la 16ème édition du Rallye d'Alsace-Bossue ?

il y a 5 h 1 min

Woustviller : Sankalpa : le premier roman de Magali Colin, professeure documentaliste

il y a 5 h 11 min

Sarreguemines et Farébersviller vont perdre l'enseigne Camaïeu

il y a 16 h 43 min

Farébersviller : Le directeur du centre commercial B'Est alerte sur les difficultés de recrutement et la motivation des demandeurs d'emploi

il y a 17 h 10 min

Des députés de gauche et de la majorité ne veulent pas jouer au football avec des élus du Rassemblement National

il y a 20 h 13 min

Une journée pour promouvoir la ''mobilité douce'' à Sarreguemines

il y a 1 jour 56 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa marche et course du ruban rose revient dimanche à Saint-Avold

il y a 2 h 46 min

Flash InfoLe tirage au sort du 5ème tour de la Coupe de France a eu lieu hier et il va y avoir de belles rencontres 

il y a 2 h 47 min

Flash InfoLe stationnement va devenir gratuit à Freyming-Merlebach

il y a 2 h 47 min

Flash InfoLe dernier marché des saveurs de l’année aura lieu ce samedi à Forbach

il y a 19 h 7 min

Flash InfoUne impressionnante collision en chaîne a eu lieu ce matin à l’entrée de Macheren

il y a 19 h 9 min

Flash InfoUne grève interprofessionnelle va toucher la Moselle ce jeudi

il y a 19 h 14 min

Flash InfoLe directeur du centre commercial B’EST à Farébersviller se dit désabusé face aux difficultés à recruter

il y a 19 h 16 min

Voir toute l'actu