Insolite

Rencontre avec Serge Klein, le berger de Vibersviller


par Camille Bazin
vendredi 30 septembre 2022 à 10:48

Rencontre avec Serge Klein, le berger de Vibersviller

Ce dimanche 2 octobre, l’Association Mosellane d’Économie Montagnarde organise son 14ème marché paysan. De nombreux producteurs et artisans locaux seront présents au Jardin pour la Paix à Bitche. En prime, vous pourrez assister à la transhumance des moutons. Serge Klein, aidé par ses chiens, guidera les moutons à la bergerie. Nous l’avons d’ailleurs rencontré en plein travail près de sa ferme à Vibersviller.

Son N°1 - Rencontre avec Serge Klein, le berger de Vibersviller

Away Lie Down… Viens, come by

Grâce à ces quelques mots et à son sifflet, Serge guide sa chienne Pitche qui emmène le troupeau de brebis. Éleveur de vaches laitières, Serge a commencé à travailler avec les chiens, il y a plus de 30 ans.

Deux fois par jour, il faut les rassembler pour la traite et ça, ce sont les chiens qui le font. Cette parcelle, c’est une grande parcelle là où on se trouve, et ce n’est quand même pas rien de se dire qu’on va juste ouvrir la porte du parc et attendre que les chiens aient rassemblé tout le monde. En ce moment, il doit y avoir entre 80 et 85 vaches à traire. Ensuite, il y a des déplacements d’animaux. Il y a des travaux journaliers, en hiver surtout, de paillage, de raclage de bâtiments ou d’allées dans lesquels les bêtes se tiennent. Là, on fait travailler les chiens qui arrivent à les repousser, à les tenir serrées dans un angle pendant qu’on passe avec un matériel. Tout ça sont des occasions qu’on a de faire travailler les chiens.

Avant de travailler sur les vaches, le berger forme ses chiens sur les brebis et même sur des oies pour éviter tout risque de blessure.

Aujourd’hui, retraité de la ferme familiale, il continue à consacrer quotidiennement du temps à ses 6 chiens. Tous des Borders Collie.

Ce sont des chiens très intelligents et ils ont des qualités reconnues pour travailler sur troupeau. Contrôler, guider, encercler, regrouper, c’est ce qu’ils kiffent le plus.

À tel point que, pendant que nous discutons, Pitche est allée chercher les brebis qui commençaient à s’éparpiller.

Ça leur vrille le cerveau de voir des animaux qui se dispersent. J’ai vendu un chiot à quelqu’un qui m’a téléphoné une fois pour dire « il y a un problème avec ton chien, quand les enfants sortent du bus qui les ramène de l’école, il tourne autour de tous les gamins ». Je lui ai dit, il fait son travail de chien rassembleur, il veut rassembler les gamins.

Avec son association Lorraine Chiens de Troupeaux, le berger participe régulièrement à des concours dans lesquels il doit allier vitesse et précision. Et pour y arriver le secret, c’est le lien qui unit le maître et son animal.

Il faut de la complicité avec son chien pour réussir. Il faut qu’il m’aime bien et que je l’aime bien en retour sans quoi rien de beau ne se fait.

Serge Klein fait également des démonstrations lors de fêtes. Il sera ce dimanche au marché paysan à Bitche pour une démonstration avec ses oies et les moutons de la Citadelle.