Société

Forbach : Fin du timbre rouge, La Poste propose la e-lettre prioritaire


par Camille Bazin
mardi 10 janvier 2023 à 05:00

Fin du timbre rouge, La Poste propose la e-lettre prioritaire

Depuis le 1er janvier 2023, le timbre rouge n’est plus à la vente. À la place, il est toujours possible d’envoyer son courrier avec le timbre vert, mais pour les lettres prioritaires, il existe une alternative : la e-lettre rouge. De quoi s’agit-il et comment ça marche ? Nous sommes allés voir à La Poste de Forbach.

Son N°1 - Fin du timbre rouge, La Poste propose la e-lettre prioritaire

La lettre est dématérialisée pour être imprimée au plus près du destinataire

Comme un savant mélange entre le mail et la lettre manuscrite, la e-lettre rouge permet d’envoyer un courrier en quelques heures dans n’importe quelle ville de France. À la poste de Forbach, Audrey Szczachor, chargée de clientèle, aide les clients à se familiariser avec ce nouvel outil.

On va scanner votre document, on vérifie que la qualité est bonne et on recadre. Maintenant, vous avez la possibilité de choisir si votre document sera imprimé en noir et blanc ou en couleur. Pour la couleur, c'est 30 centimes de plus.

Pour 50 centimes supplémentaires, l’expéditeur peut également ajouter un suivi. Il suffit ensuite de régler et d’entrée l’adresse du destinataire.

Le lendemain, ce sera imprimé dans le bureau de poste le plus proche du lieu de distribution du courrier. Il y a une personne assermentée qui imprimera le courrier, qui le mettra sous pli, pour le remettre au facteur qui le remettra dans la boîte aux lettres.

Audrey Szczachor scanne depuis son appareil la lettre des clients

D'ici mars ou avril, les clients la Poste pourront directement faire cette manipulation depuis une machine en libre-service. 

De 45 à 5 lettres par an en 10 ans

Du côté des clients, la disparition du timbre rouge, c’est pour certains anodin, mais pour d’autres, c’est la disparition de tout un symbole.

- Je me sers très peu des timbres pour être honnête. Je travaille plus sur Internet avec le courrier, là exceptionnellement, j’ai un recommandé. – Didier de Metz

- Je trouve que c’est dommage, ça nous servait quand même à écrire, à envoyer des lettres, je n’ai pas compris pourquoi ils ont fait ça. – Monique de Forbach

- Beaucoup de nostalgie. Je suis de l’ancienne génération donc tout ce qui est Internet… Je me servais encore du timbre rouge même s’il était devenu très cher. – Gilbert du Bitcherland

- Depuis que je suis en France, ça fait 38 ans, j’ai toujours connu le timbre rouge et le timbre vert. On nous change les habitudes. C’était un symbole de la République française, je l’utilisais beaucoup. - Karine de Forbach

Pourtant, selon Eric Cillard, le directeur régional Grand-Est pour les services courrier-colis, cette décision découle directement du changement d’habitude des consommateurs.

En 2010, en moyenne, par ménage, c’est 45 lettres prioritaires par an. En 2021, on est tombé à 5.

Le transport des lettres prioritaires était devenu, pour La Poste, un service trop coûteux.

Pour assurer le J+1 nous avions vraiment des moyens disproportionnés par rapport au volume transporté puisque le déficit du service universel postal se chiffrait à plus de 1,1 milliard d’euros par année. Le gouvernement a donc demandé à la Poste de diminuer ce déficit du service public universel postal.

Diminuer le déficit, mais aussi diminuer l’empreinte carbone.

Avec la diminution et la « disparition » du timbre rouge tel qu’il existait jusqu’à présent, on va pouvoir économiser 60 000 tonnes de CO2 par an, c’est 25% de moins par rapport à nos émissions actuelles. On va supprimer nos avions et diminuer fortement nos liaisons routières puisqu’on va en supprimer à peu près 300. On ferait une économie de transport de 110 millions d’euros au niveau national.

Concernant les e-lettres rouges, vous pouvez aussi les envoyer de chez vous depuis le site laposte.fr


Dans le reste de l'actu...

De la chocolaterie à l'automobile : 11 filières de formation en apprentissage avec la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Moselle

il y a 18 h 3 min

Grève contre la réforme des retraites : ce qui est prévu en Moselle-est

il y a 18 h 26 min

Hambach : Chez Burger King, comment les mesures ''zéro déchets'' sont mises en place

il y a 20 h 1 min

Bas-Rhin : Les pompiers comptent sur l’aide du réseau Sentinelles pour lutter contre les feux de forêts

il y a 21 h 26 min

Réforme des retraites : que vont voter nos députés en Moselle-est et Moselle-sud ?

il y a 1 jour 11 h 40 min

Les étudiants appellent à la manifestation contre la réforme des retraites

il y a 1 jour 17 h 53 min

Sarreguemines : Le Bounty fête ses 35 ans cette année 

il y a 1 jour 20 h 23 min

Voir toute l'actu

Flash InfoC’est une première réussie pour le cinéma de Bitche !

il y a 9 h 57 min

Flash InfoLe chômage augmente chez nos voisins sarrois en ce début d’année

il y a 10 h 29 min

Flash InfoLe verglas a encore eu raison de nombreux automobilistes ce matin en Sarre

il y a 10 h 39 min

Flash InfoLa grève de ce mardi est moins suivie que celle du 19 janvier dans l’académie Nancy-Metz !

il y a 10 h 40 min

Flash InfoLes joueurs du FC Metz retrouvent le public du stade Saint-Symphorien ce soir !

il y a 10 h 52 min

Flash InfoA Sarrebruck, la police recherche une adolescente disparue depuis le mois de novembre

il y a 10 h 52 min

Flash InfoDeux nouveaux radars sont en cours d’installation sur la voie verte

il y a 10 h 52 min

Voir toute l'actu