Hambach : Chez Burger King, comment les mesures ''zéro déchets'' sont mises en place


par Sarah Carliez
mardi 31 janvier 2023 à 06:48

Chez Burger King, comment les mesures ''zéro déchets'' sont mises en place

Depuis le 1er janvier 2023, les fast-foods ont l’obligation d’utiliser de la vaisselle réutilisable pour lutter contre la multiplication des emballages jetables. Nous nous sommes rendus au Burger King de Hambach pour constater les effets de cette nouvelle mesure antidéchets. 

Son N°1 - Chez Burger King, comment les mesures ''zéro déchets'' sont mises en place

Attablées dans le restaurant, Morgane et Zoé, 13 ans, testaient pour la première fois la vaisselle plastique réutilisable. 

C’est plus écologique et c’est plus joli.

Dans les autres restaurants c’est pareil et ça ne choque personne. Donc je trouve que c’est bien.  

La nouvelle vaisselle concerne : les verres, les couverts, les pots pour confectionner les "king fries", les pots de glaces, les bols à salades et les tasses à cafés. Un investissement conséquent pour Antoine Chidler, directeur du Burger King.

Pour une utilisation quotidienne on prépare à peu près 250 verres par service (ndlr : un service le midi et un le soir). Et c’est environ 3 000 verres qui ont été commandés. Pas d’emballage pour les burgers parce que tout simplement, pour une question de contrainte opérationnelle : il faut que le burger reste chaud et puisse transiter de nos cuisines à notre comptoir.

Une réorganisation en interne

Pour accueillir la nouvelle mesure : pas de création de poste, mais une réorganisation du travail.

Re-staffer (ndlr : affecter plus de personnel) sur des périodes où on n’avait pas l’habitude à ce moment-là, surtout entre midi et 14h, de "plonger" certains éléments, là pour le coup, on a affecté une personne. Elle s’occupe de nettoyer cette vaisselle réutilisable pour les prochaines utilisations par les clients.

Une habitude qui reste à prendre pour les clients du restaurant.

On a des personnes en salle qui vont accompagner les clients qui seront devant les bacs à se poser des questions, pour leur dire où vont les éléments de leur plateau. Mais oui il y a forcément des erreurs, ce n’est pas encore dans les habitudes.

Lutter contre la création de déchets

Et dans la clientèle, les avis divergent. Si Nicolas, d’Ippling, valide l’initiative…

C’est bien on avance un peu : on ne crée pas de nouveaux déchets et je trouve ça vachement bien.  

Jonathan et Yusuf quant à eux, émettent quelques réserves.

Qui dit plus de vaisselle, dit plus de consommation d’eau donc je ne sais pas si c’est vraiment meilleur pour la nature.

Il y aura moins de déchets mais de l’autre côté, niveau hygiène j’ai peur.

Selon les chiffres de 2021, en France, l’industrie du fast-food produit 180 000 tonnes d’emballage chaque année. L’objectif zéro déchet est fixé à l’horizon 2040.