Bitche : Christophe Haller répare des accordéons depuis plus de 30 ans


par Laura Vergne
jeudi 1 février 2024 à 05:00

Christophe Haller répare des accordéons depuis plus de 30 ans
Christophe Haller dans son magasin à Bitche

Son magasin de musique a ouvert il y a 33 ans rue du Colonel-Teyssier à Bitche. Christophe Haller est le couteau suisse de la musique : il vend, répare, et enseigne. 

Comment ne pas perdre la tête ? Les doigts de Christophe dansent sur les touches de son accordéon noir.

C'est un accordéon de 1939, donc ce sont des accordéons qui ne fonctionnent plus du tout. Ils sont la plupart du temps en pièces détachées, donc on retrouve une partie à droite, une partie quelque part ailleurs. Finalement, on peut rassembler et faire quelque chose. 

Des accordéons, il en a une dizaine dans son magasin. Sa passion : les réparer.

Un accordéon, c’est du bois, c’est du carton, c’est du métal, tout, se travaille, pour donner une seconde vie, là, c’est reparti pour 30, 40 ans.

Christophe a commencé l’accordéon à 9 ans.

Le souhait des parents qui m'ont incité, mon père en jouait déjà alors bon, j'ai pris l'accordéon. Ce n'est pas évident au départ, c'est dur, il faut apprendre, il n'y a pas 36 000 solutions. À l'époque, on n'avait pas l'informatique non plus, si je voulais apprendre quelque chose que je n'avais pas sur partition, il fallait enregistrer au magnétophone. 

Après des années de travail et plusieurs formations en Allemagne, Christophe, ouvre son magasin de musique au début des années 90.

La musique si on veut être honnête, on ne finit jamais. On ne peut pas dire un moment donné ''c'est bon, je connais tout'', non. Ce n'est pas possible, il y a toujours à apprendre. 

Un enseignement perpétuel qu’il transmet aujourd’hui à des élèves. Le secret pour jouer : la rigueur et la patience.

Ce que je dis toujours aux élèves qui me disent ''je n'y arrive pas'', non ce n'est pas ça, il faut travailler, ce sont des caps à franchir. 

Réparateur, enseignant, Christophe fait aussi des animations lors de festivals, de soirées privées ou encore de mariages.

Je chante, je joue, après les paroles, il faut aussi les connaître. Si on ne joue pas pendant quatre semaines, on remarque déjà au niveau dextérité, parce que c'est cérébral aussi.  

Le musicien joue aussi du piano. Dans son magasin, on peut retrouver des claviers, des harmonicas et des guitares.

 


Dans le reste de l'actu...

Hambach : 135 emplois pourraient disparaitre chez Mahle-Behr d'ici deux ans

il y a 11 h 53 min

Forbach : L’association Francophone de la Solidarité poursuit ses missions aux 4 coins du monde

il y a 16 h 2 min

Hambach : La cuisine de Véro, des bowls aux saveurs du monde à emporter

il y a 18 h

Pronostics hippiques du mardi 20 février 2024

il y a 20 h 23 min

Dieding : Vos cheveux peuvent dépolluer les mers

il y a 21 h 50 min

Sarreguemines : La Fédération ''Festivals, Carnavals et Fête du Grand-Est'', un soutien majeur des événements festifs

il y a 22 h 3 min

Willerwald : La brocante de pêche, un événement devenu incontournable

il y a 1 jour 12 h 48 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa Ville de Morhange recherche des photos personnelles de la Seconde Guerre mondiale

il y a 9 h 33 min

Flash InfoPlusieurs présidents de clubs sont contre la scission de la Ligue du Grand-Est de football

il y a 9 h 33 min

Flash InfoIl y a eu plus de 3.3 millions de visiteurs au marché de Noël de Strasbourg

il y a 9 h 34 min

Flash InfoLe directeur académique de la Moselle, Grégory Prémon, sera notre invité du Grand Réveil ce mercredi matin

il y a 9 h 35 min

Flash InfoUne collecte de sang a lieu à Petite-Rosselle aujourd’hui

il y a 20 h 34 min

Flash InfoÀ Sarrebruck, une violente altercation a éclaté hier dans le quartier Klarenthal, tout près de Petite-Rosselle

il y a 20 h 37 min

Flash InfoUn film sur les résistants mosellans pendant la seconde guerre mondiale sera projeté ce soir à Saint-Avold

il y a 20 h 38 min

Voir toute l'actu

Un site fièrement propulsé par