Bitche : Un programme de prévention des maladies cardiovasculaires


par Laura Vergne
lundi 5 février 2024 à 17:29

Un programme de prévention des maladies cardiovasculaires
Inauguration Je t'aime mon cœur à l'hôpital Saint-Joseph de Bitche

Les maladies cardiovasculaires sont les deuxièmes causes de décès dans notre région et la première cause dans notre département. 12 500 morts par an dans le Grand-Est soit 25 % des décès. Pour lutter contre ces drames, « je t’aime mon cœur » a vu le jour à l’hôpital Saint-Joseph de Bitche, il propose une mise en relation avec plusieurs professionnels de santé.

Christelle est entrée dans le programme il y a six mois suite à des problèmes de santé :

J’ai eu des problèmes de santé assez importants, tout ça a fait que soucis personnels famille, des choses très importantes, forcément quand on ne travaille pas, j’ai pris un petit peu de poids.

Des problèmes qui s’accumulent, le risque de maladies cardiovasculaire s’amplifie. Au début du programme : un rendez-vous est proposé avec une infirmière.

On formule avec l’adhérent ses besoins et ses objectifs. 

Marie-Reine Schmitt est l’infirmière coordinatrice de la cellule de prévention.

C’est la personne qui va verbaliser ces besoins, c’est elle l’acteur du programme, ce qu’elle a envie de corriger. 

L’adhérent a accès à dix séances avec Catherine Brisbois psychologue.

On va travailler sur la gestion du stress, travailler sur des techniques concrètes et pratiques à mettre en place au quotidien. On va pouvoir travailler aussi sur des comportements addictifs que ce soit le tabac ou des comportements de recherche de nourriture. 

Sept séances diététiques avec Thiffany Wolf, l’objectif :

Modifier leurs comportements alimentaires, mais également de partir vraiment sur de la prévention donc de faire des ateliers sur la qualité des graisses, la quantité de sels, la quantité de boissons.

L’alimentation le cœur de la santé des maladies cardiovasculaire. Sans oublier le sport. Tristan Riquet enseignant en activités physiques adaptées.

Ça peut aller d'un squat adapté pour quelqu'un qui est encore en bonne forme, qui a encore de la mobilité, à des mouvements au niveau des cervicales, des mouvements pour aller chercher de l'amplitude au niveau des épaules. Ça peut être des mouvements d'endurance aussi. Dans le sens où ça peut être de la récupération sur une perte de capacité respiratoire. 

L’accompagnement dure six mois et il est gratuit.

 


Dans le reste de l'actu...

Hambach : 135 emplois pourraient disparaitre chez Mahle-Behr d'ici deux ans

il y a 12 h 3 min

Forbach : L’association Francophone de la Solidarité poursuit ses missions aux 4 coins du monde

il y a 16 h 12 min

Hambach : La cuisine de Véro, des bowls aux saveurs du monde à emporter

il y a 18 h 10 min

Pronostics hippiques du mardi 20 février 2024

il y a 20 h 33 min

Dieding : Vos cheveux peuvent dépolluer les mers

il y a 21 h 59 min

Sarreguemines : La Fédération ''Festivals, Carnavals et Fête du Grand-Est'', un soutien majeur des événements festifs

il y a 22 h 13 min

Willerwald : La brocante de pêche, un événement devenu incontournable

il y a 1 jour 12 h 58 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa Ville de Morhange recherche des photos personnelles de la Seconde Guerre mondiale

il y a 9 h 42 min

Flash InfoPlusieurs présidents de clubs sont contre la scission de la Ligue du Grand-Est de football

il y a 9 h 43 min

Flash InfoIl y a eu plus de 3.3 millions de visiteurs au marché de Noël de Strasbourg

il y a 9 h 44 min

Flash InfoLe directeur académique de la Moselle, Grégory Prémon, sera notre invité du Grand Réveil ce mercredi matin

il y a 9 h 45 min

Flash InfoUne collecte de sang a lieu à Petite-Rosselle aujourd’hui

il y a 20 h 44 min

Flash InfoÀ Sarrebruck, une violente altercation a éclaté hier dans le quartier Klarenthal, tout près de Petite-Rosselle

il y a 20 h 47 min

Flash InfoUn film sur les résistants mosellans pendant la seconde guerre mondiale sera projeté ce soir à Saint-Avold

il y a 20 h 47 min

Voir toute l'actu

Un site fièrement propulsé par