MaPrimeRénov' : les nouveautés expliquées par Maud Baduel de la DDT de Moselle


par Radio Mélodie
mercredi 15 mai 2024 à 10:44

MaPrimeRénov' :  les nouveautés expliquées par Maud Baduel de la DDT de Moselle
Rénovation de maison - image libre de droits

Ce mercredi 15 mai, plusieurs modifications vont être apportées à MaPrimeRénov', principale aide de l’État à la rénovation énergétique. L’objectif est de simplifier le dispositif. 

Maud BADUEL - cheffe du service habitat à la Direction départementale des Territoires de Moselle 

Avant de parler des changements, est-ce que vous pouvez nous rappeler ce qu’est MaPrimeRénov’ ? 

C’est une aide d’Etat dédiée à la rénovation énergétique des logements, elle est ouverte à l’ensemble des propriétaires, qu’ils soient occupants bailleurs ou co-propriétaire, quel que soit leur niveau de ressources. Bien sûr le montant des aides est dégressif en fonction du niveau de ressource. C’est-à-dire que plus le niveau de ressource est élevé, plus le montant de l’aide sera faible. 

Quels changements arrivent aujourd’hui ? 

« MaPrimeRénov’ » est décliné en deux parcours, tout d’abord un parcours par geste, qui permet d’effectuer un seul geste, c’est-à-dire si on souhaite installer une pompe à chaleur par exemple. Il existe aussi un parcours accompagné, qui permet d’effectuer des rénovations beaucoup plus globales, c’est-à-dire qui cumule plusieurs gestes de travaux. Les modifications à compter d’aujourd’hui concerne le parcours par geste, il est accessible à l’ensemble des logements, l’obligation de fournir un diagnostic de performance énergétique est supprimé. C’est une modification transitoire jusqu’au 31 décembre 2024. 

À travers ce paquet de mesures, le gouvernement espère « relancer un dispositif à la peine », quelle est la situation chez nous ? 

Le dispositif fonctionne très bien en Moselle, puisque pour l’aide par geste, la Moselle occupe la première place au niveau régional, donc ça fonctionne très bien chez nous. 11 000 dossiers déposés l’année dernière par des ménages mosellans ce qui a représenté 52 millions de subventions donc c’est considérable. Et la dynamique est également très bonne. 

Au niveau local, il existe aussi MaPrimeRénov’ sérénité, c’est quoi la différence ? Pouvez-vous nous expliquer cette aide que vous pouvez apporter à certains ménages ? 

Les rénovations globales pour les ménages modestes et très modestes, c’est-à-dire en deçà d’un niveau fiscal de référence. Les dossiers qui sont déposés par les ménages seront traités au niveau départemental et non central. Nous, c’est vraiment notre cœur de cible, les ménages à faibles ressources. 

Si cela vous intéresse vous pouvez vous tourner vers un espace conseil « France Rénove ».


Un site fièrement propulsé par