A Sarreguemines et Sarrebourg, les députés LR repartent en campagne


par Camille Bazin
lundi 10 juin 2024 à 10:46

A Sarreguemines et Sarrebourg, les députés LR repartent en campagne

Après l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron, les députés s’apprêtent à repartir en campagne. En Moselle, Vincent Seitlinger, député de Sarreguemines-Bitche et Fabien Di Filippo, député de la circonscription de Sarrebourg, comptent bien récupérer leur siège à l'Assemblée nationale. 

"On ne peut pas quitter le navire"

Dans le clan des Républicains, Vincent Seitlinger le député de Sarreguemines/Bitche a annoncé être à nouveau candidat. La dissolution de l’Assemblée nationale était pour lui, la bonne chose à faire. 

Son N°2 - A Sarreguemines et Sarrebourg, les députés LR repartent en campagne

Parce que ça ne pouvait pas tenir comme ça. Ces 49.3, c’était juste insupportable et c’est un déni démocratique permanent. Sur le fond c’est une très bonne chose mais je regrette le timing. Je pense que dans l’équipe de Macron ils étaient au courant donc ils ont commencé à préparer leurs candidats mais pour les oppositions comme nous, on n’était pas du tout au courant donc il faut trouver des candidats en quelques jours.

Dans la 4ème circonscription de Moselle, Fabien Di Filippo repart également au front.

Son N°3 - A Sarreguemines et Sarrebourg, les députés LR repartent en campagne

Vu la situation dans laquelle se trouve le pays, le jeu dangereux auquel se livre Emmanuel Macron, la crise d’égo à laquelle on a assisté hier soir et le fait de toujours vouloir faire assumer ses propres échecs aux autres. Et d’un autre côté, le danger de voir le pays en voie de désat ce matin avec les réactions des banques, des marchés financiers, une menace économique très proche. On ne peut pas quitter le navire.

La proximité, l'argument du clan Républicain

Aux élections européennes de ce dimanche, les Républicains n’ont récolté que 7,24% des voix derrière le RN, le camp présidentiel, et les partis de gauche PS et France Insoumise. Pour les législatives, Vincent Seitlinger, président départemental des Républicains, compte jouer sur l’aspect proximité.

Son N°1 - A Sarreguemines et Sarrebourg, les députés LR repartent en campagne

On est tous des élus de terrain qui étions tous extrêmement attachés à une présence sur le terrain, à défendre au mieux notre territoire à Paris et je pense que c’est vraiment aujourd’hui notre ADN. On a nos territoires dans le sang et on est vraiment conscients des enjeux locaux, on n’est pas des candidats parachutés qui viennent de l’autre bout de la France.

Déjà élu en 2017 et en 2022, Fabien Di Filippo, mise sur la même stratégie.

Son N°4 - A Sarreguemines et Sarrebourg, les députés LR repartent en campagne

Moi je suis né à Sarrebourg, j’ai grandi dans le sud mosellan, mes enfants y sont nés, c’est quelque chose qui compte quand même. Les gens ont envi d’être représentés par quelqu’un en qui ils ont confiance et donc de ce point de vue là ça échappe à toute forme de lecture politique nationale. C’est ce qu’on a vu la dernière fois quand on a obtenu un contingent important de députés qui étaient en mesure de faire la bascule à l’Assemblée. Ça peut être le cas encore plus fortement la prochaine fois avec, pour le coup, un camp macroniste, qui lui, va perdre des troupes dans des proportions inconsidérables.

Suite aux élections de 2017, Les Républicains occupaient 61 sièges. Les prochaines élections législatives auront lieu les 30 juin et 7 juillet.

 

  

 


Un site fièrement propulsé par