Actualité

Coup de grisou au puits Simon à Forbach : les mineurs n'oublient pas


par Radio Mélodie
samedi 25 février 2017 à 16:00

Coup de grisou au puits Simon à Forbach : les mineurs n'oublient pas
Photo : Julie Chaput

Les mineurs n’oublient pas et n’oublieront jamais ce 25 février 1985 ! Hier, le monde minier a commémoré ses morts à Forbach. Une centaine de personnes se sont rassemblées hier après-midi devant le mémorial du Puits Simon, en hommage aux 22 mineurs morts le 25 février 1985, dans un coup de grisou.

Son N°1 - Coup de grisou au puits Simon à Forbach : les mineurs n'oublient pas

Ce matin-là au puits Simon à Forbach, le premier poste de matin est déjà au fond. 900 mineurs y travaillent ce jour-là. Certains se trouvent à 1050 mètres de profondeur. Dans la veine 18. Là où tout bascule à 07h21. Un coup de grisou se produit. Les sirènes résonnent. Les habitants savent que quelque chose de grave s’est produit. Eugène est chez lui. Ce jour-là, ce mineur est en poste d’après-midi. Mais il ne descendra finalement pas au fond. 22 mineurs ont perdu la vie ce 25 février 1985. Pour les familles c’est le désespoir. Mais à cette époque il n’y a pas de cellule psychologique.

32 ans après, la douleur est toujours là. Et les anciens mineurs, les familles ou ceux qui sont de près ou de loin touchés par ce drame, continuent de se rassembler le 25 février pour commémorer leurs morts. Certains viennent même de loin. C’est le cas de Will. Il fait partie d’une association de mineurs et il est venu de Belgique.

Une messe en mémoire des victimes sera célébrée le 12 mars prochain à 10h en l’église de Kerbach.