Actualité

Phalsbourg : les ex-salariés de Depalor obtiennent gain de cause


par Margot Benabbas
mercredi 14 février 2018 à 05:11

Le livre Depalor se referme pour une partie des salariés. Le 22 juillet 2013, l’entreprise Depalor à Phalsbourg avait été ravagée par les flammes, et la société, filiale du groupe Krono Suisse, avait renoncé à sa reconstruction, laissant 143 salariés sur le carreau. Après 5 ans de bataille judiciaire, la majorité des salariés qui ont saisi le Conseil des Prud’Hommes ont obtenu gain de cause. Le Conseil a jugé les licenciements sans cause réelle et sérieuse et a condamné la société à verser des dommages et intérêts aux salariés.

Pour Michel Beltran, le Président de l’amical Depalor, c’est une réelle satisfaction.

Son N°1 - Phalsbourg : les ex-salariés de Depalor obtiennent gain de cause

Selon l’ex-salarié, les montants versés aux employés pourraient être situés entre 15 000 et 30 000 euros en fonction du poste qu’occupait le salarié. Par ailleurs, à ce jour, un peu plus de la moitié des ex-employés de l’entreprise ont retrouvé du travail, soit en CDI, soit en CDD, soit en Intérim.