Actualité


Bitche : le 16ème Bataillon de Chasseurs poursuit sa modernisation

Bitche : le 16ème Bataillon de Chasseurs poursuit sa modernisation

Photo : Julie Chaput

Visite de haut niveau ce mardi au 16ème Bataillon de Chasseurs de Bitche. Le Général Lillo, Commandant de la zone Terre Nord-Est et officier général de la zone de défense et de sécurité Est était présent au sein du quartier Driant.

Un bataillon qui poursuit sa modernisation

C'est la 2ème visite officielle du Général à Bitche. La première s'est déroulée dans le cadre de la journée des réservistes. La deuxième officielle était ce mardi. Une visite opérée généralement dans tous les régiments et bataillons afin de voir comment se porte le régiment et vérifier si les directives de l’armée de terre y sont appliquées. 

Le Général a passé en revue le piquet d’honneur. Une présentation du bataillon lui a été faite par les différents chefs de service. Il s’est ensuite entretenu avec le représentant des personnels civils puis avec le commandant de la base de défense, le général Soucasse. L'après-midi, des tables rondes par catégories (officiers, sous-officiers, militaires du rang) ont été organisées avant la visite de quelques infrastructures du bataillon et un entretien avec le chef de corps, le Colonel Lemerle.

C’était aussi l’occasion pour le Général Lillo d’annoncer l’arrivée de nouveaux équipements pour le 16ème Bataillon de Chasseurs, « un bataillon du 21ème siècle qui poursuit sa modernisation ».

P4 = Peugeot 4. Le véhicule qui remplace les P4, est le MASSTECH.

Des militaires affectés sur l'opération Sentinelles

Le Général Lillo, qui compte 50 000 militaires sous sa responsabilité, est également l’un des interlocuteurs privilégiés pour la mise en place de l’opération Sentinelles sur la zone de défense Est. Un dispositif qui a évolué au fil du temps et qui se fait au cas par cas.

Au quotidien plusieurs centaines de militaires sont mobilisés pour l’opération Sentinelles sur toute la zone de défense Est, en dehors des marchés de Noël.

Le chef de corps du 16ème BC, le colonel Thibaut Lemerle (à gauche), et le Général de corps d’armée Gilles Lillo (à droite).

Biographie du Général Lillo

Général de corps d’armée Gilles LILLO, Gouverneur militaire de Metz, Officier général de zone de défense et de sécurité Est, Commandant de zone Terre Nord-Est, Commandant des forces françaises et de l’élément civil stationnés en Allemagne

Brevets et diplômes

1982 : diplômé de l’école spéciale militaire de Saint Cyr

1985 : breveté chef d’unité de haute-montagne

1988 : licencié d’histoire – Sorbonne

1997 : diplômé de l’école supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC), (1er officier général issu de cette école)

1998 : breveté de l’école de guerre

1999 : diplômé du collège interarmées de défense

2011 : diplômé du cycle supérieur de l'académie du renseignement (1ère promotion)

Le général de corps d’armée Gilles LILLO est né le 23 février 1960 à Tiaret (Algérie). Il est marié et père de deux enfants.
Après une scolarité de cinq années au Prytanée national militaire de la Flèche, il est admis en 1980 à l’Ecole spéciale militaire de Saint Cyr, promotion « Lieutenant-général Marquis de Montcalm ». Il choisit à l’issue de sa scolarité de servir dans l’artillerie, spécialité montagne, et poursuit sa formation à l’Ecole d’application de l’artillerie à Draguignan. A la sortie de sa formation, nommé lieutenant, il intègre la 27ème division alpine en tant que chef d’unité de haute montagne au sein du 93ème régiment d’artillerie de montagne stationné à Varces en Isère de 1983 à 1987, puis devient instructeur à Saint Cyr de 1987 à 1989. A l’issue, il retourne à Varces pour prendre le commandement d’une batterie de tir au 93ème régiment d’artillerie de montagne entre 1990 et 1992.

Il sert par la suite comme aide de camp du gouverneur militaire de Paris de 1992 à 1995.
Promu commandant, il intègre, en 1995 le cours supérieur de l’enseignement militaire où il effectue une scolarité de deux années au sein de l’école supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC) puis l’école de guerre et enfin le collège interarmées de défense de 1997 à 1999.

De 1999 à 2003, alors lieutenant-colonel, il devient responsable de la comptabilité analytique puis gestionnaire du budget de fonctionnement des forces du bureau planification finances de l’état-major de l’armée de Terre. Nommé au grade de colonel en 2003, il prend le commandement du 93ème régiment d’artillerie de montagne pendant deux ans.

A l’issue de ce temps de commandement important, il rejoint Paris à l’automne 2005 où il devient adjoint au bureau planification finances de l’état-major de l’armée de Terre, bureau dont il prend le commandement de 2007 à 2010. Il est ainsi responsable du budget de l’armée de Terre pendant trois années. Nommé général de brigade le 1er juillet 2010, il devient sous-directeur personnel – finances – capacités au sein de la direction du renseignement militaire.

Il prend par la suite le commandement de la division plans – programmes – évaluation de l’état-major des armées à Paris de 2013 à 2017 où il est notamment responsable de la programmation du budget de la Défense (environ 33 milliards d’euro hors pensions par an). Il est promu général de division le 1er août 2014. Au 1er septembre 2017, il est nommé aux fonctions de gouverneur militaire de Metz, officier général de la zone de défense et de sécurité Est, commandant de zone Terre Nord-Est et des forces françaises et de l’élément civil stationnés en Allemagne. Il est élevé à la même date au rang et appellation de général de corps d’armée.

Le général LILLO est officier de la Légion d’Honneur, commandeur de l’Ordre National du Mérite et médaillé de bronze de la défense nationale agrafe « troupes alpines ».

Julie Chaput

| mardi 29 janvier 2019 à 14:43

Actualité

Viande contaminée en France, Foodwatch réclame le droit de savoir  

16/10/2019

Actualité

Cambriolage chez Blanc Bleu Automobiles à Sarreguemines

16/10/2019

Actualité

Combien de fois le Tour de France est-il passé par la Moselle et le Bas-Rhin ?

16/10/2019

Sport

Twirling : La Moselle brille au niveau international

16/10/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.