Le Grand Réveil


L'invité du Grand Réveil : Arnaud Feltmann

L'invité du Grand Réveil : Arnaud Feltmann

Crédit photo : Shutterstock

Arnaud Feltmann, secrétaire régional à la communication CGT Cheminots en Alsace.

Lundi, l’inspection du travail d’Alsace a épinglé la SNCF. Elle lui reproche une pratique risquée : celle de ne mettre qu’un seul agent à bord de tous les TER de la région : le conducteur.

Actuellement comment ça se passe concrètement ?

En ce moment les trois quarts des trains qui circulent en Alsace n'ont pas de contrôleurs. Donc l'inspection du travail a apporté tout un nombre d'observations et de précaunisations à la direction de la SNCF alsacienne, notamment sur la circulation de ses trains. Il faut savoir que l'Alsace est une des régions pionnières à faire circuler des trains sans contrôleurs. C'était en 2008. Et ça nous pose tout un tas de problématiques de sécurité, notamment en cas d'accidents.

Donc le conducteur doit gérer tout seul tout ce qu'il se passe dans le train ?

C'est ça... En plus de la conduite, le conducteur doit gérer l'ensemble des éléments. C'est à dire, prévenir la régulation ferroviaire pour qu'on puisse arrêter les autres circulations qui viennent par l'arrière ou alors en face, puisqu'en cas d'accident, il peut y avoir la voie opposée qui est impactée par des débris ou autre. Il doit aussi gérer la prise en charge de l'ensemble des usagers à bord du train, prévenir les secours, les acheminer jusqu'au train, donc ça fait beaucoup trop de choses à gérer.

Ca veut dire qu'il n'y a jamais de contrôleurs dans les trains en Alsace ?

Il y a des contrôleurs dans certains trains, mais il y en a de moins en moins puisque la volonté de la région c'est de généraliser les trains sans contrôleurs pour mettre en place des brigades de contrôles qui montent dans le train de façon aléatoire ou des contrôles en gare à l'arrivée.

C'est une pratique que vous dénoncez depuis quelques années ?

Tout à fait et pour une raison bien précise. Le conducteur n'est pas considéré comme un travailleur isolé par la SNCF. Etonnant puisqu'il est le seul personnel SNCF à bord du train... Et on dénonce également depuis plusieurs années les problématiques liées à la radio qui permet normalement de donner l'alerte d'urgence et d'arrêter tous les trains dans une même zone.

Il y a un vrai risque de sécurité pour les salariés et pour les usagers. Qu'est-ce que vous attendez maintenant de la part de la SNCF ?

La SNCF a pris note des précaunisations de l'inspection du travail mais ne souhaite pas en tenir compte. Elle estime qu'elle assure déjà la sécurité, qu'elle n'a pas à prendre d'autres mesures. Nous ce qu'on demande concrètement, et on a fait plusieurs propositions dans ce sens, c'est clairement dans un premier temps de "débrigader" les équipes de contrôles qui ne sont pas à bord des trains pour couvrir le maximum de véhicules, et en même temps on demande l'ouverture d'écoles de contrôleurs pour pouvoir faire face aux enjeux de sécurité à bord des trains, suite à la suppressions massives de postes ces dernières années. Ca représente 54 contrôleurs en Alsace, 170 sur le Grand Est et on ne pense pas que ce soit impossible.

 

 

Radio Mélodie

| mercredi 23 octobre 2019 à 08:42

La Mélodie Family

Recette : Noix de St Jacques

16/12/2019

Le Grand Réveil

L'invité du Grand Réveil : Philippe Krebs

16/12/2019

Le Grand Réveil

Classement des animateurs préférés des français !

16/12/2019

Le Grand Réveil

Le Panier du Chef : Cappuccino de lentilles et mouillettes au foie gras

16/12/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.