Sport

Coupe de France : l’AS Réding peut-il renouveler l’exploit de 2015 ?


par Camille Bazin
dimanche 31 octobre 2021 à 05:55

Photo : Shutter Stock

L’AS Réding (R3) affronte ce dimanche 31 octobre le SC Schiltigheim (N2) pour le 6ème tour de la Coupe de France. Le club ne pouvait pas tomber sur plus gros dans ce tirage puisque 4 divisions séparent les 2 clubs.

Un 6ème tour qui rappelle de bons souvenirs

C’est la deuxième fois de son histoire que l’AS Réding atteint le 6ème tour de la Coupe de France. La première, c’était en 2015 face à Saint-Avold.

Son N°1 - Coupe de France : l’AS Réding peut-il renouveler l’exploit de 2015 ?

On avait fait un exploit face à Saint-Avold avec des circonstances favorables avec une exclusion côté Saint-Avold qui avait un peu équilibré les débats et 2 buts venus de l’au-delà de Thibaut Gast qui nous avaient permis de remporter la rencontre 3 buts à 2 face à une équipe qui était très solide.

Un bon souvenir pour le président du club Benoît Fischer. L’exploit est-il renouvelable pour ce dimanche ?

Son N°2 - Coupe de France : l’AS Réding peut-il renouveler l’exploit de 2015 ?

L’exploit nous semble très compliqué, il y a 4 divisions d’écart, on va jouer face à une équipe semi-professionnelle qui s’entraîne tous les jours. Le fossé est vraiment grand et je ne suis même pas sûre qu’il y ait un mot pour qualifier le fait qu’on arrive à passer parce que je pense que ça sera plus qu’un exploit.

Un début de saison satisfaisant

L’effectif est assez stable pour le club avec de nouvelles recrues prometteuses selon le président qui fait le point sur ce début de saison.

Son N°3 - Coupe de France : l’AS Réding peut-il renouveler l’exploit de 2015 ?

On a eu un début de championnat difficile avec 2 défaites. Notre victoire de dimanche en championnat face à Butten nous fait beaucoup de bien. En Coupe de France, on a eu un tirage favorable jusqu’au 3ème tour inclus où on a rencontré des équipes inférieures et on a bien maîtrisé nos rencontres. On a fait un exploit face à Sarreguemines qui joue en Régional 1 en gagnant le match et je pense qu'on n’a pas à rougir parce qu’on méritait cette victoire ou au moins un match nul. Par contre au 5ème tour, on est passé par un trou de souris à Hinterfeld contre une D3 où on est passé à côté de notre match et on a réussi à gagner au tir au but grâce à notre gardien Julien Maillier qui a fait des exploits dans le but.

Un esprit de fête

Ce dimanche 31 octobre, à 14h30, tous les membres du club et leurs supporters seront présents pour encourager les joueurs. Benoît Fischer veut avant tout créer une grande fête.

Son N°4 - Coupe de France : l’AS Réding peut-il renouveler l’exploit de 2015 ?

Il faut y aller de manière très libérée. Je veux que les joueurs se fassent plaisir, qu’ils n’aient aucun regret en montant sur le terrain et qu’ils se lâchent. Et surtout, de créer un souvenir au-delà du résultat. Créer une ambiance, une fête populaire, conviviale, familiale et de vraiment faire un bon moment de football pour l’ensemble des membres du club et des amateurs de football du sud-mosellan.

Côté pronostic, le président espère juste de ne pas revivre le Réding – Epinal de 2013.

Son N°5 - Coupe de France : l’AS Réding peut-il renouveler l’exploit de 2015 ?

J’espère qu’on fera mieux que contre Epinal en 2013 où on en avait pris 13.

Ndlr : la légende raconte que c’était même 14 … mais bon.