Harcèlement scolaire : ''Briser la loi du silence'' grâce à des conférences au lycée Blaise Pascal - Radio Mélodie

Société

Harcèlement scolaire : ''Briser la loi du silence'' grâce à des conférences au lycée Blaise Pascal


par Ambre Tarin
vendredi 19 novembre 2021 à 05:00

Hier c’était la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire.

A cette occasion le lycée Blaise Pascal de Forbach organisait des conférences auprès des élèves de seconde. Le moyen de les sensibiliser au sujet mais aussi de libérer la parole.

Son N°1 - Harcèlement scolaire : ''Briser la loi du silence'' grâce à des conférences au lycée Blaise Pascal

Depuis 3 ans le lycée Blaise Pascal de Forbach organise des conférences. L’objectif : sensibiliser et libérer la parole des élèves à propos du harcèlement. Une bonne chose pour Yacoub, 15 ans.

Il y a beaucoup d'élèves qui le font inconsciemment, qui harcèlent les autres par la couleur de peau par exemple. Avec ce genre de journée je pense que ça peut améliorer nos connaissances sur le sujet.

 

Car pour Farid Nouiri, CPE et référent harcèlement du lycée, le but c’est aussi de prévenir, victimes et coupables.

Pour les victimes, il faut libérer et briser la loi du silence. Mais surtout pour les auteurs de ce genre d'action il faut leur montrer qu'il y a un cadre légal. Depuis le 4 août 2014, le harcèlement scolaire est un délit.

Les réseaux sociaux loins d'être innocents

Neziri et Anne-Gaëlle, élèves en seconde, ont, elles aussi, bien conscience du phénomène souvent présent sur les réseaux sociaux.

C'est chaud aussi sur les réseaux. Ce sont des insultes sous certaines photos ou vidéos, des story, des choses normalement basiques, où les gens vont se moquer pour rien.

Et Maxine 15 ans est passée par cette situation.

J'en ai beaucoup parlé, ça a mis du temps pour que les adultes réagissent et qu'ils se mettent à m'aider et j'agis souvent en disant aux harceleurs "est-ce que ça vous plairait d'avoir les mêmes commentaires ?"

Echanger sur ce qu'il se passe au collège

Pour l’établissement, ces conférences permettent également de mieux comprendre ce qu’il se passe chez les jeunes.

Ils sont amenés à nous informer également de ce qu'ils ont connu au collège par rapport au harcèlement. Certains nous disent que dans leur classe, il y avait des problèmes, la parole est assez libre. Ce qui m'inquiète, c'est que cela commence très tôt, parfois dès l'école élémentaire en cm1 et cm2.

Si les lycéens de Forbach sont sensibilisés, le combat contre le harcèlement scolaire est loin d’être terminé.


Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.