Société

Moins de vols, mais plus de violences en Moselle en 2021


par Camille Bazin
mercredi 16 février 2022 à 05:41

Comme chaque début d’année, la préfecture fait le bilan de l’année écoulée concernant la délinquance dans le département de la Moselle. La lutte contre les violences conjugales reste une priorité pour l’Etat.

Les atteintes aux biens en forte baisse

2021 a encore une fois été marquée par le Covid, « ce n’est pas une année normale », précise le préfet Laurent Touvet avant d’entrer dans le vif du sujet. Pour 2021, on note une baisse significative des atteintes aux biens, c’est-à-dire les vols, les cambriolages ou les destructions de biens.

Son N°1 - Moins de vols, mais plus de violences en Moselle en 2021

Par rapport à 2019, c’est une baisse de 24%. Un quart en moins c’est une évolution qu’on rencontre rarement qui est vraiment très significative et qui a permis d’éviter de très nombreuses victimes. Pour les cambriolages, ce sont plusieurs centaines qui sont ainsi évités avec tous les traumatismes personnels en plus des pertes de patrimoine que ces cambriolages entrainent.

Une hausse des violences

Autre chiffre marquant, mais cette fois moins réjouissant : +18% d’atteintes à l’intégrité physique, c’est-à-dire d’actes de violences. Si on compare à 2020 c’est même une hausse de 21% alors qu’au niveau national l’augmentation n’est « que » de 12%.

Son N°2 - Moins de vols, mais plus de violences en Moselle en 2021

On l’explique en partie par cette crise sanitaire qui a contraint énormément les personnes dans leur vie, dans leur logement et qui aboutit finalement parfois à des libérations d’énergie qui se manifestent violemment puisqu’environ la moitié des violences sont des violences intrafamiliales.

Le nombre de victimes de violences intrafamiliales a été multiplié par 2 entre 2019 et 2021. Dans 80% des cas, les victimes sont des femmes. Le procureur de la République de Metz Yves Bardoc a rappelé que plusieurs dispositifs d’aide aux victimes ont été développés ces dernières années.

Son N°3 - Moins de vols, mais plus de violences en Moselle en 2021

La prise en compte de la victime ça doit se traduire par des actions qui sont à la fois à l’amélioration de l’accueil de la victime au sein des brigades de gendarmerie, du commissariat, mais aussi du tribunal avec les bureaux d’aide aux victimes. C’est aussi l’évaluation qui est faite de cette situation pour ensuite, et c’est un aspect qu’il faut aussi avoir en tête, trouver des moyens de protection. On doit souligner l’action qui est conduite par les parquets de ce département notamment dans l’attribution des téléphones grave danger ou de la mise en place des bracelets anti-rapprochement.

Le nombre de places d’hébergement dédiées aux victimes de violences est passé de 8 à 26 en Moselle en un an.

Malgré ces efforts, 4 femmes sont décédées, victimes de leur conjoint violent en 2021 en Moselle.

La lutte contre les stupéfiants, une priorité du gouvernement

La lutte contre les stupéfiants est une priorité de la feuille de route définie par le Premier ministre. Les forces de l’ordre et leurs partenaires judiciaires, associatifs, sont particulièrement mobilisés face aux trafics.

Les services de la direction départementale de la sécurité publique ont instruit 115 dossiers d’infraction à la législation sur les stupéfiants et ont procédé à la saisie de 3,6 kilogrammes d’héroïne, 1,66 kg de cocaïne, 38 kg d’herbe de cannabis ainsi que plus de 32 kg de résine de cannabis, 113 cachets d’ecstasy, 15 de LSd et 536 de MdMA. L’ensemble des avoirs criminels atteint 1 417 578 euros en valeur qui ont été saisis par la direction départementale de la sécurité publique de la Moselle.

Les services de gendarmerie ont démantelé 62 réseaux de trafics de stupéfiants et ont saisi 64,6 kilogrammes de résine de cannabis, 34,6 kg d’herbe de cannabis, 142 pieds de cannabis, 8,2 kg d’héroïne, 5,2 kg de cocaïne, et 6 cachets d’ecstasy. L’ensemble de ces saisies a atteint un montant de 130 860 euros.

En 2021, les services de la direction régionale des douanes ont traité 182 affaires, qui ont donné lieu aux saisies de produits stupéfiants suivants : 812 kilogrammes de cannabis, 78 kg d’amphétamines, 9,4 kg de cocaïne, 6,9 kg d’héroïne, 641 doses d’ecstasy et 35 kg de kétamines. La valeur totale de ces produits sur le marché clandestin est estimée à 3 013 693 euros.

En 2021, 30 points de deal ont été démantelés, soit 10 pour la police et 20 pour la gendarmerie.

Parmi les opérations marquantes, deux ont eu lieu en Moselle-Est, à Behren-lès-Forbach.

Le 4 février, dans le cadre d’un trafic local de produits stupéfiants à Behren-les-Forbach située en ZSP, à la suite d’opérations judiciaires menées en 2020, une nouvelle vague d’interpellations a permis la saisie de 1,55 kilogrammes de résine de cannabis et de 20 kg de poudre de cannabis. 3 personnes ont été présentées devant le juge d’instruction et mises en examen. Deux ont été placées sous contrôle judiciaire et une en détention provisoire.

Le 24 avril, toujours à Behren-lès-Forbach, informés qu’un axe de la cité était bloqué par des trafiquants qui pratiquent le deal à la portière, les gendarmes assistés du PSiG de Forbach ont tenté d’interpeller en flagrance les trafiquants occupant ce point de deal. Ils ont été aussitôt encerclés par une cinquantaine d’individus qui ont essayé de les intimider avec des chiens. L’opération de police judiciaire déclenchée le mardi 27 avril 2021 a permis d’interpeller cinq personnes, de saisir un chien de type staff ainsi qu’un kg d’herbe de cannabis.

Une nouveauté dans le quotidien des forces de l’ordre : les contrôles liés aux mesures sanitaires

Comme en 2020, les forces de l’ordre ont également été mobilisées en 2021 dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Entre le 22 juillet et le 31 décembre, 6736 contrôles du pass sanitaires ont été effectués dans les établissements recevants du public. 41 établissements ont été mis en demeure et 4 ont fait l’objet d’une fermeture administrative.

Quels objectifs pour 2022 ?

Pour l’année 2022, le préfet Laurent Touvet garde la même ligne de conduite.

Son N°4 - Moins de vols, mais plus de violences en Moselle en 2021

Avec notamment les violences intrafamiliales, la lutte contre les stupéfiants qui fait partie de la feuille de route que le Premier ministre a assigné au service de l’état dans le département pour les années 2021 / 2022 / 2023. Et puis, la lutte contre les atteintes aux principes républicains avec une action certes plus discrète et plus ciblée pour veiller à ce que le moins possible de personne ne s’écarte de la vie en société.


Dans le reste de l'actu...

Bitche : un militaire de 25 ans tué par un caporal-chef, le 16ème bataillon de chasseurs est en deuil

il y a 1 jour 14 h 26 min

La Mutche rouvre aujourd'hui à Morhange : ''c'est le royaume des enfants''

il y a 1 jour 22 h 55 min

Sorties du week-end: les événements qu'il ne faut pas manquer

il y a 2 jour 1 h 55 min

Phalsbourg : du changement à la tête du 1er régiment d'hélicoptères de combat

il y a 2 jour 2 h 48 min

Les Z'étangs d'art : un festival culturel gratuit et convivial

il y a 2 jour 19 h 2 min

Brevet 2022 : ''le premier examen important'' pour 12 088 Mosellans

il y a 2 jour 22 h 55 min

Centrale Emile Huchet à Saint-Avold : une histoire qui a démarré en 1951

il y a 3 jour 57 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLe procès pour le meurtre de Sophie Le Tan se poursuit aux Assises de Strasbourg

il y a 2 jour 1 h 45 min

Flash InfoChangement de chef à la caserne des pompiers de L’Hôpital 

il y a 2 jour 1 h 45 min

Flash InfoLa soirée d’hier a été orageuse dans la région 

il y a 2 jour 1 h 45 min

Flash InfoUn meurtre a eu lieu hier au sein du 16ème bataillon de chasseurs à pied de Bitche 

il y a 2 jour 1 h 46 min

Flash InfoLe Tour de France de cyclisme passe par Radio Mélodie

il y a 2 jour 13 h 44 min

Flash InfoLe fort de Schoenenbourg à Hunspach est en finale de l’émission « le monument préféré des français » 

il y a 2 jour 13 h 45 min

Flash InfoUne grève a eu lieu chez Schott-VTF à Troisfontaines dans le Pays de Sarrebourg

il y a 2 jour 13 h 46 min

Voir toute l'actu