Economie

Le carburant à 2 euros : pourquoi ce prix ? Comment diminuer la facture ?


par Cédric Kempf
jeudi 10 mars 2022 à 06:00

Le carburant à 2 euros : pourquoi ce prix ? Comment diminuer la facture ?

Aujourd’hui, faire le plein fait mal au portefeuille. On a cherché à mieux comprendre pourquoi et comment contrer cette nouvelle difficulté.

Pour avoir des réponses à ce sujet, on a questionné Yves Carra, porte-parole de l’Automobile Club Association, qui compte 1.3 millions d’adhérents en France et dont le siège est en Alsace.

Son N°1 - Le carburant à 2 euros : pourquoi ce prix ? Comment diminuer la facture ?

Première question. Est-ce que c’est du jamais vu ?

C'est du déjà vu je dirais dans le prix du baril de Brent parce qu'en 2008 il était à peu près au même prix, autour des 240 euros, on a eu un pic, mais on était très très très loin des prix affichés actuellement.

Pourquoi ? Parce que l’euro est plus faible qu’à l’époque et parce qu’il y a des taxes qui se sont ajoutées. En 1973, le choc pétrolier avait aussi marqué les esprits.

Les plus anciens s'en souviendront, on a arrêté les compétitions automobiles pendant 6 mois en France, et on disait aux Français "baissez le chauffage et mettez un pull". Il faut se préparer, avec sa voiture, à faire en sorte de consommer moins, une conduite économique, et de plus covoiturer.

Outre ces deux solutions, il faut bien choisir sa station.

On peut grapiller quelques dizaines de centimes en choisissant bien sa station. Il y a plein de sites internet qui font ça. La majorité, bien sûr et souvent, ce sont les grandes surfaces qui achètent en très grande quantité et qui peuvent vraiment faire des opérations là-dessus.

Mais faut-il faire un plein complet ou pas ?

Ça n'a aucun avantage de ne pas le remplir complètement ou de le remplir complètement, votre réservoir. Par contre, c'est vrai que psychologiquement, si l'on met 30 euros, ça fait moins mal, mais in fine ça sera la même chose.

Pour baisser réellement votre coût à la pompe, Yves Carra a une solution.

Il y a une vraie solution actuellement, qui est là tout de suite. Si vous avez une voiture à essence, c'est d'installer un boitier super éthanol pour rouler au bio-éthanol E85, et vous vous retrouvez à 0.80 centimes donc moitié prix.

Et l’électrique ?

C'est encore très cher, et c'est juste pour rouler près de chez soi, en voiture itinérante c'est compliqué. Vivement, qu'on ait une vraie autonomie européenne sur l'énergie notamment avec l'hydrogène vert, c'est ce qui s'annonce un petit peu. Là, on évitera des guerres, parce que souvent les guerres, ce sont aussi des guerres pour l'énergie.

Pour Yves Carra, il faut se préparer à payer l’énergie assez chère dans les 2-3 ans à venir.