Insolite

A Grosbliederstroff, Fanny Sandré exprime son talent sur des baskets


par Cédric Kempf
jeudi 17 mars 2022 à 05:04

A Grosbliederstroff, Fanny Sandré exprime son talent sur des baskets

Le concept est original. Alors que la plupart des artistes peignent sur des toiles, Fanny peint sur des chaussures pour les rendre uniques. Rencontre avec cette femme également aide-soignante en réanimation à l’hôpital Robert Pax de Sarreguemines.

Son N°1 - A Grosbliederstroff, Fanny Sandré exprime son talent sur des baskets

C’est sa passion qui lui permet de s’évader de son quotidien et tout a commencé il y a plus de 2 ans.

En fait, c'est grâce à une collègue qui m'a demandé si c'était possible de dessiner sur des baskets pour son fils, parce que c'était la mode à ce moment-là, il y a deux ans, en Angleterre, et qu'elle savait que je savais dessiner.

Une demande qui en a amené d’autres, Fanny est donc devenue auto-entrepreneuse et a créé Fannoche Customs. Les clients la contactent via Messenger et lui ramènent la paire qui doit être plutôt neuve et lisse.

Je décape la chaussure avec un produit pour enlever le surplus de la graisse et du vernis qui est dessus. Ensuite, je peins et je vais chauffer pour que la peinture puisse rester accrocher. Une fois que c'est bien sec je vernis.

Au départ, Fanny utilisait des marqueurs spéciaux avant de se tourner vers la peinture.

En fait, c'est des peintures spécialement pour le cuir, je peux également l'adapter au tissu. C'est une marque qui s'appelle Angelus, je la commande en d'Angleterre. Ça permet d'être plus précis dans les détails et jouer avec les couleurs : on peut mélanger, on peut diluer.

De Friends aux logos de foot jusqu’à des mangas, Fanny peut presque tout faire sur votre paire, mais que du côté extérieur de vos baskets. Comptez néanmoins 4 à 6 semaines de travail. Au début de son aventure, elle ne faisait pas que des baskets.

C'est vrai qu'au départ j'avais fait beaucoup de trousses, j'ai fait sur des casquettes aussi mais en fait je veux moins m'éparpiller, je veux principalement faire sur des baskets.

L’aide-soignante a trouvé un moyen d’allier passion et plaisir de partager son talent. Pour personnaliser votre paire, il faudra débourser en moyenne entre 50 et 90 euros.