Société

Sarreguemines : Une grève à la maison d'arrêt pour réclamer des effectifs supplémentaires


par Cédric Kempf
vendredi 28 octobre 2022 à 13:48

Une grève à la maison d'arrêt pour réclamer des effectifs supplémentaires

La CGT pénitentiaire de Sarreguemines réclame plus de moyens humains pour la maison d’arrêt. Une grève a été déclenchée devant l’établissement ce vendredi matin. Une quinzaine d’agents ont répondu présent.

Son N°1 - Une grève à la maison d'arrêt pour réclamer des effectifs supplémentaires

35 agents sont normalement affectés à la maison d’arrêt de Sarreguemines. Mais la prison est actuellement en sous-effectif selon Alfred Sarek, secrétaire régional CGT Pénitentiaire.

On a été surpris de voir que l'on n'aura pas de surveillants à la prochaine CAP (commission administrative paritaire) de mutations. Il nous manque déjà 5 agents, et il y a certainement deux agents qui vont partir l'année prochaine à la retraite, on va se retrouver donc à -7. Cela veut dire qu'on va continuer à faire des heures supplémentaires et qu'on va continuer à sacrifier notre vie de famille. 

En début d’année, un agent pénitentiaire de Sarreguemines s’était suicidé à son domicile. La CGT attend toujours un retour de l’inspection sur cette affaire.

On nous avait promis qu'il y aurait un retour normalement ce mois-ci, et là on est fin octobre/début novembre. L'autorité locale et régionale font ce qu'ils peuvent de leur côté, mais ça ne dépend pas d'eux. On pensait qu'on allait avoir au moins un surveillant, au mois un, ne serait-ce que pour l'affichage, pour que l'administration nous montre leur soutien vis-à-vis de la perte de notre camarade Alexandre Moi. 

Le site était aussi confronté à des tensions avec la direction. Aujourd’hui, la situation s’est améliorée.

De ce côté-là, la directrice est partie tout comme le directeur adjoint. On a un nouveau chef d'établissement et une nouvelle adjointe, avec qui on s'entend bien. Le dialogue est renoué, on discute avec eux, il n'y a pas de soucis.

Avec cette grève, les agents pénitentiaires espèrent se faire entendre.


Dans le reste de l'actu...

Partager ses codes Netflix : les règles se durcissent

il y a 29 min

Les salariées des crèches de Sarreguemines, Forbach et Harskirchen expriment leur colère dans la rue

il y a 3 h 26 min

Le département de la Moselle recherche 100 nouveaux assistants familiaux

il y a 9 h 54 min

La saison 7 de Télé-Cigogne à Sarralbe est officiellement lancée

il y a 13 h 19 min

Saint-Jean-Kourtzerode : Des confitures et de la pâte à tartiner bio et locales pour la Chandeleur

il y a 13 h 45 min

Combien coûte mon passage sur l'autoroute A4 depuis le 1er février ?

il y a 1 jour 3 h 8 min

Agglo de Forbach : 6 entreprises récompensées pour leur réussite et leur investissement sur le territoire

il y a 1 jour 5 h 7 min

Voir toute l'actu

Flash InfoUne opération don de cheveux est organisée à la Brasserie des Faïenceries de Sarreguemines

il y a 2 h 16 min

Flash InfoLa Cour d’Appel de Metz va juger demain un homme pour détention de plusieurs animaux sauvages

il y a 2 h 16 min

Flash InfoUne trentaine de personnels de la petite enfance ont manifesté à Sarreguemines ce matin

il y a 2 h 16 min

Flash InfoLes Instituts de Formation en Soins infirmiers vous ouvrent leurs portes en ce début de mois de février

il y a 9 h 5 min

Flash InfoL’unité de production n°1 de la centrale nucléaire de Cattenom produit à nouveau de l’électricité 

il y a 9 h 5 min

Flash InfoL’homme alcoolisé qui a jeté son chien par la fenêtre à Strasbourg a été jugé 

il y a 9 h 5 min

Flash InfoSi vous deviez vous rendre à Paris ce week-end, sachez que de nombreux trains vont être supprimés 

il y a 9 h 5 min

Voir toute l'actu