Hambach : Le site d’Inéos est confronté une nouvelle fois à la colère des salariés


par Sarah Carliez
vendredi 18 novembre 2022 à 17:50

Le site d’Inéos est confronté une nouvelle fois à la colère des salariés

Ce vendredi matin, un appel au débrayage a été lancé par les délégués syndicaux de la CGT INEOS Automotives qui réclament un complément de salaire et l’accès à la prime de partage de la valeur. Une centaine de personnes étaient attendues aujourd’hui à Hambach sur les 1045 salariés de l’entreprise. 

Thomas Di Francesco, délégué syndical et secrétaire du syndicat CGT INEOS Automotives, déplore un flou sur l’évolution des salaires, malgré une première augmentation au cours de l’année. 

De gauche à droite : Sébastien Fafournoux et Thomas Di Francesco.

 

Son N°1 - Le site d’Inéos est confronté une nouvelle fois à la colère des salariés

La colère est là depuis le début de l’année c’est clair. Heureusement que les esprits se sont calmés avec l’augmentation d’environ 5% qu’on a eu. A la fin de l’année, le coût de la vie augmente encore et du coup les salariés nous ont sollicité. On est parti que sur cette demande-là, en tout cas que la direction nous reçoive en réunion. Ils ne nous ont pas répondu et un mois après ils nous répondent par courrier en nous disant qu’ils verront ça en 2023 au premier trimestre. Pour nous la revendication portait sur 2022 donc avec les salariés on a décidé de faire un appel à la grève.

Sébastien Fafournoux, délégué syndical de la CGT chez HAE était aussi présent lors du débrayage. Cette entreprise partenaire de Smart depuis de longue années n’a pas été retenue pour les nouveaux projets d’INEOS. Ce changement pourrait entrainer le départ d’une centaine de salariés.

Son N°2 - Le site d’Inéos est confronté une nouvelle fois à la colère des salariés

Nous on a les mêmes préoccupations, le panier moyen il est cher pour tout le monde, le carburant il est cher pour tout le monde. Nos revendications c’est surtout d’assurer un plan social correct de sortie. C’est pour ça qu’on était en lutte au printemps, assez médiatisé pendant plus de 7 semaines, pour négocier un plan de départ pour tous les salariés qui ne seront pas appelés par INEOS dans le cadre de la charte de mobilité.

 

Une mobilisation qui doit se poursuivre désormais tous les prochains samedis de l’année, jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé. 


Le Grand Réveil
vague3 vague2 vague1

Musique, actu, jeux, bonne humeur...


Ecoutez en direct :
Le Grand Réveil

Dans le reste de l'actu...

Grand-Est : Les agriculteurs bio attendent toujours des aides de l'Etat datant de 2023

il y a 15 h 6 min

Pronostics hippiques du lundi 24 juin 2024

il y a 22 h 9 min

Saint-Avold : André Wojciechowski, candidat divers droite aux élections législatives anticipées 2024

il y a 23 h 9 min

Saint-Avold : Alexandre Loubet, candidat Rassemblement national aux élections législatives anticipées 2024

il y a 23 h 9 min

La Toph : lorsque les voitures d’exceptions se donnent rendez-vous à Abreschviller

il y a 23 h 35 min

Courir pour donner : deux Mosellans vont réaliser un trail pour les enfants atteints d’autisme

il y a 1 jour 1 min

Pronostics hippiques du dimanche 23 juin 2024

il y a 1 jour 22 h 9 min

Voir toute l'actu

Flash InfoUn accident s’est produit cette après-midi sur l’autoroute A31

il y a 10 h 59 min

Flash InfoOpération « Ville propre » à Stiring-Wendel vendredi

il y a 11 h 29 min

Flash InfoUne altercation à Puttelange-aux-Lacs fait deux blessés ce week-end

il y a 13 h 13 min

Flash InfoUn poids-lourd avec des chevaux impliqués dans un accident près de Phalsbourg

il y a 13 h 14 min

Flash InfoUne centaine de caravanes de gens du voyage ont pris place sur l’aérodrome de Sarreguemines

il y a 22 h 31 min

Flash InfoUne nouvelle manifestation contre l’extrême droite a eu lieu ce dimanche à Strasbourg

il y a 22 h 34 min

Flash InfoLa région Grand-Est veut relancer une ligne de train Thionville-Bouzonville-Creutzwald-Forbach 

il y a 1 jour 21 h 54 min

Voir toute l'actu

Un site fièrement propulsé par