Société

Hambach : Le site d’Inéos est confronté une nouvelle fois à la colère des salariés


par Sarah Carliez
vendredi 18 novembre 2022 à 17:50

Le site d’Inéos est confronté une nouvelle fois à la colère des salariés

Ce vendredi matin, un appel au débrayage a été lancé par les délégués syndicaux de la CGT INEOS Automotives qui réclament un complément de salaire et l’accès à la prime de partage de la valeur. Une centaine de personnes étaient attendues aujourd’hui à Hambach sur les 1045 salariés de l’entreprise. 

Thomas Di Francesco, délégué syndical et secrétaire du syndicat CGT INEOS Automotives, déplore un flou sur l’évolution des salaires, malgré une première augmentation au cours de l’année. 

De gauche à droite : Sébastien Fafournoux et Thomas Di Francesco.

 

Son N°1 - Le site d’Inéos est confronté une nouvelle fois à la colère des salariés

La colère est là depuis le début de l’année c’est clair. Heureusement que les esprits se sont calmés avec l’augmentation d’environ 5% qu’on a eu. A la fin de l’année, le coût de la vie augmente encore et du coup les salariés nous ont sollicité. On est parti que sur cette demande-là, en tout cas que la direction nous reçoive en réunion. Ils ne nous ont pas répondu et un mois après ils nous répondent par courrier en nous disant qu’ils verront ça en 2023 au premier trimestre. Pour nous la revendication portait sur 2022 donc avec les salariés on a décidé de faire un appel à la grève.

Sébastien Fafournoux, délégué syndical de la CGT chez HAE était aussi présent lors du débrayage. Cette entreprise partenaire de Smart depuis de longue années n’a pas été retenue pour les nouveaux projets d’INEOS. Ce changement pourrait entrainer le départ d’une centaine de salariés.

Son N°2 - Le site d’Inéos est confronté une nouvelle fois à la colère des salariés

Nous on a les mêmes préoccupations, le panier moyen il est cher pour tout le monde, le carburant il est cher pour tout le monde. Nos revendications c’est surtout d’assurer un plan social correct de sortie. C’est pour ça qu’on était en lutte au printemps, assez médiatisé pendant plus de 7 semaines, pour négocier un plan de départ pour tous les salariés qui ne seront pas appelés par INEOS dans le cadre de la charte de mobilité.

 

Une mobilisation qui doit se poursuivre désormais tous les prochains samedis de l’année, jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé. 


Dans le reste de l'actu...

L’interprète de Nellie Oleson dans ''La Petite Maison dans la prairie'' sera à Sarre Union le 24 mars prochain

il y a 3 h 2 min

Les évènements à ne pas manquer ce week-end

il y a 4 h 8 min

Sarreguemines : A bout, les agriculteurs tirent la sonnette d'alarme et réclament des aides de l'Etat

il y a 16 h 9 min

L’EHPAD de Puttelange-aux-Lacs doit se moderniser et se diversifier pour répondre à la demande

il y a 18 h 57 min

Morhange : Le domaine de la Mutche va bientôt devenir CapFun

il y a 1 jour 44 min

L’emploi salarié se porte bien dans le Grand-Est

il y a 1 jour 1 h 5 min

Bénestroff : La ''Toque Blanche'' devient ''Toque & Passion" pour donner un nouveau souffle au restaurant

il y a 1 jour 7 h 33 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa Moselle et le Bas-Rhin sont en vigilance jaune neige et verglas ce matin

il y a 6 h 46 min

Flash InfoAmateurs de vin, c’est à Faulquemont qu’il faudra se rendre ce week-end

il y a 7 h 35 min

Flash InfoLes apprentis du centre de formation Bernard Stalter à Eschau vont tenter de battre un record du monde ce dimanche

il y a 7 h 42 min

Flash InfoUne habitante de Sarreguemines a fêté ses 103 ans hier !

il y a 8 h 22 min

Flash InfoCe matin vous ne pourrez pas vous garer au parking du Carré Louvain de Sarreguemines

il y a 8 h 24 min

Flash InfoLes agriculteurs de Moselle ont manifesté devant Les sous-préfectures de Sarreguemines, Forbach et Sarrebourg

il y a 8 h 25 min

Flash InfoL’académie de Nancy-Metz va perdre des élèves à la rentrée prochaine

il y a 1 jour 1 h 48 min

Voir toute l'actu