Société

Grève à l’APEI Moselle : les salariés réclament 1000€ de prime


par Camille Bazin
mardi 9 novembre 2021 à 11:01

Ce mardi 9 novembre, suite à l’appel lancé par les syndicats CGT et FO une partie des salariés de l’APEI Moselle sont en grève à Saint-Avold et Thionville.

Les syndicats dénoncent des conditions de travail qui se détériorent. « Il y a 50 postes vacants à l’Apei Moselle » nous confie Marilyne Boulanger, délégué syndical CGT.

Une prime de 1000€ et des revalorisations salariales

Les grévistes réclament la prime Macron à hauteur de 1000€ et non 150€ comme leur a proposé la direction. « Les finances de l’association se portent très bien alors quand la direction nous propose 150€ nous n’avons pas accepté » poursuit Marilyne Boulanger.

Les syndicats réclament également la réouverture des négociations dans le cadre du plan Ségur et une augmentation des salaires de 183€ pour tous les salariés car malgré le fait que l’ensemble des salariés travaille dans le médico-social, le personnel administratif et éducatif n’est pas concerné par cette revalorisation.

La deuxième grève depuis le début de l’année.

Le 29 avril dernier, à l’appel de l’intersyndical, CGT, CFDT, FO et CFTC, une grève avait également eu lieu. Les revendications portaient cette fois sur le temps de travail.

Ce mardi, un Esat et deux IME sont fermés en raison de la grève sur le secteur de Saint-Avold.

On rappelle que l’Apei Moselle est une association qui a pour mission d’accueillir les personnes en situation de handicap mentale.