Environnement

Régénération des forêts, jeunesse, dynamisme : les défis de Jérôme End, nouveau président du Parc régional de Lorraine


par Margot Benabbas
vendredi 14 janvier 2022 à 08:49

Le maire de Vic-sur-Seille est le nouveau président du Parc naturel régional de Lorraine. 

Son N°1 - Régénération des forêts, jeunesse, dynamisme : les défis de Jérôme End, nouveau président du Parc régional de Lorraine

Jérôme End – maire de Vic-sur-Seille et nouveau président du Parc naturel régional de Lorraine

C’est à vous que l’on a attribué cette fonction, alors que vous êtes déjà bien occupé quand même en tant que maire, président de com’com et conseiller régional. Pourquoi avoir décidé de prendre ce poste ?

En fait, ce n'est pas un poste en plus, c'est une fonction supplémentaire dans le prolongement de mon engagement d'élu local et d'élu régional en particulier. Dès lors que l'on devient conseiller régional, on embrasse d'autres matières et le parc naturel fait partie de celles-ci, même si Vic-sur-Seille était déjà commune membre du parc régional de Lorraine sur sa partie Est.

Pour vous, que représente ce Parc naturel ? C’est un poumon important de notre territoire ?

En effet, je l'appelle le poumon vert de Lorraine, puisqu'il a la particularité d'être le seul des six parcs du Grand Est à être constitué en deux zones : Est et Ouest, séparées par le sillon lorrain et donc nous avons ces deux espaces de respiration en Lorraine.

Devenir président du parc naturel, ça représente quoi pour vous ? C'est une fierté ? 

C'est à la fois une fierté mais aussi une responsabilité surtout. Une responsabilité car nous connaissons des évolutions climatiques importantes et que forcément les parcs sont aussi des espaces de réflexion qui doivent interroger sur les mesures que nous allons prendre dans les années qui viennent pour la préservation de la ressource en eau, pour la régénération de la forêt, pour la contribution à la biodiversité, tout en restant des espaces humains de vie.

Quels sont vos objectifs, vos ambitions durant votre mandat ?

Il y a plusieurs objectifs. Le premier est d'animer la charte du parc. Un parc ne se crée pas comme ça, c'est quelque chose qui est structuré, il y a une charte avec une feuille de route où il y a déjà des objectifs bien définis comme de valoriser les espaces naturels, de participer à l'attractivité de la Lorraine, de continuer à construire des bassins de vie de populations. Autour de ces trois vocations principales, nous avons des objectifs. Nous savons notamment qu'aujourd'hui nos forêts souffrent donc nous avons ce problème de régénération de forêt que l'on travaille avec la filière bois, l'ONF. Il y a toute une interrogation sur le périmètre du parc pour cartographier notre forêt, voir ses points de souffrance et voir tout ce que l'on peut faire pour participer à sa régénération pour continuer de garder ce cadre de vie. Nous avons également d'autres ambitions comme la valorisation de sites remarquables comme Natura. Je pense naturellement au site Lindre qui est un site exceptionnel. Nous devons également lancer un conseil scientifique pour s'entourer de gens qui vont pouvoir accompagner les élus autour de toutes ces réflexions. Nous avons énormément de pistes à explorer et il va falloir le faire dans les années qui viennent.

Le Parc Naturel se découpe en deux parties. L’un dans le triangle Verdun-Metz-Toul et l’autre dans le Saulnois et la Moselle-Sud. Comment rendre acteur les habitants du territoire à sa protection et à agir pour l’environnement ?

Je pense que pour les rendre acteurs il faut commencer par la base, c'est-à-dire les plus jeunes. C'est aussi la force du parc qui travaille avec l'Education nationale. Nous avons tout un réseau autour de l'éducation et de la pédagogie, il faut commencer par nos enfants. Lorsque nous emmenons les enfants, nous emmenons les parents et dans ce cas-là nous les emmenons dans la vie de tous les jours sur des sujets comme cela. Je pense que c'est par cette base éducative qu'il faut commencer, ensuite au travers d'actions et de sensibilisation, les communes doivent aussi venir, celles qui sont membres du parc mais pas seulement. Il y a également des concours d'écriture, nous pouvons continuer de créer un élan et une dynamique plus citoyenne.


Dans le reste de l'actu...

''Une fille en Alsace'' fait la promotion de ''la plus belle région du monde'' sur son blog

il y a 2 jour 9 h 56 min

Diemeringen : ''LocAl'sace'', une épicerie alsacienne ouvre dans le centre-ville

il y a 2 jour 10 h 2 min

Idées de sorties : ce qu'il ne faut pas manquer ce week-end

il y a 2 jour 11 h 41 min

Harskirchen : la compagnie OtandemO réalise son film le long de la Sarre

il y a 2 jour 11 h 51 min

De grands noms du football présents à Forbach pour soutenir les enfants handicapés

il y a 3 jour 3 h 14 min

Sarreguemines : le parking du Moulin inaccessible jusqu'à nouvel ordre suite à un incendie

il y a 3 jour 3 h 54 min

Les salariés de Ford à Sarrelouis entre choc et colère : ''on a été mené en bateau par la direction''

il y a 3 jour 9 h 56 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLe parking du Moulin de Sarreguemines est à nouveau accessible

il y a 2 jour 1 h 19 min

Flash InfoUgo Humbert connaît son adversaire pour le premier tour de Wimbledon

il y a 2 jour 3 h 1 min

Flash InfoL’ARS Grand-Est lance une nouvelle campagne de rappel du vaccin contre le covid-19 pour les personnes fragiles

il y a 2 jour 3 h 26 min

Flash InfoLa fête de la musique de Creutzwald est annulé

il y a 2 jour 3 h 52 min

Flash InfoPour l’été, la communauté d’agglomération de Saint-Avold organise des séances de cinéma en plein air 

il y a 2 jour 12 h 50 min

Flash InfoD’importants travaux commencent lundi dans le centre-ville de Saint-Avold 

il y a 2 jour 12 h 50 min

Flash InfoLes orages ont été moins violents que prévus hier dans la région 

il y a 2 jour 12 h 50 min

Voir toute l'actu