Environnement

Alsace : Des vendanges précoces mais de belle qualité


par Camille Bazin
mercredi 31 août 2022 à 04:08

Des vendanges précoces mais de belle qualité

Les viticulteurs alsaciens ont commencé ce lundi les vendanges. La quantité et la qualité sont-elles au rendez-vous cette année ? On a posé la question à Gilles Ehrhart, président de l'association des viticulteurs d'Alsace et viticulteur à Wettolsheim.

Son N°1 - Des vendanges précoces mais de belle qualité

Les vendanges ont officiellement démarré lundi en Alsace. Est-ce que c’est particulièrement tôt ou est-ce qu’on a déjà connu ça par le passé ?

Oui, avec le changement climatique, on a déjà connu ça quelques fois, mais c’est vrai que c’est particulièrement tôt. Les vendanges en Alsace normalement, c’est toujours plutôt mi-septembre voir fin septembre il y a quelques années et là, depuis une petite dizaine d’années, on s’est rapproché du mois d’août. La première fois, c’était en 2003 et il y a deux ans, on avait aussi déjà démarré en août. Mais en tout cas ça reste précoce.

Cet été a été marqué par la sécheresse, la chaleur et les orages. Quel effet a eu cette météo sur les vignes et le raisin ?

Ça a un double effet. On a eu très peu de maladies cryptogamiques donc nos raisins sont parfaitement sains. Par contre, ils sont beaucoup plus petits et donc il y a beaucoup moins de jus à en tirer donc on aura une plus petite récolte. Je suis en pleine vendange et je peux vous dire que la vendange est magnifique, ça fait longtemps qu’on n’en a pas eu une aussi belle. Les grains sont dorés à souhait, ils sont croquants, ils sont magnifiques, ils sont super mûres et on n’a pas de pourriture donc ça donnera vraiment un super millésime. On a attaqué les crémants sur les chapeaux de roues et ils sont magnifiques.

Donc la qualité devrait être au rendez-vous cette année ?

On n’est plus dans le subjonctif, elle sera là parce qu’au vu de ce que j’ai vu chez mes collègues et chez moi, les raisins sont magnifiques. J’ai fait le tour dimanche dans toute l’exploitation, toutes les parcelles à crémant sont bientôt mûres donc dans la semaine on va faire tous les crémants.

On dit qu’aujourd’hui l’Alsace a le climat de Lyon d’il y a quelques décennies, est-ce que ça se ressent dans les vins d’Alsace ?

Pour l’instant dans les vins d’Alsace, ça ne se ressent pas plus que ça parce qu’on arrive à avoir toujours de très beaux Riesling, très droits, très frais, très secs donc avec une belle trame acide. La seule chose où ça se ressent, c’est certainement sur le cépage pinot noir qui avant était un pinot noir un peu plus clair, on avait plus tendance à faire des rosés et maintenant nous faisons des très grands pinots noirs de garde avec des maturités de 13 à 15° d’alcool potentiel. Il faut même qu’on les récolte bien avant qu’ils n'aient ces degrés-là parce que sinon, c’est souvent trop charpenté et ça ressemble moins à nos pinots noirs habituels. Par contre, on a lancé une nouvelle gamme de pinots noirs vraiment marqués qui sont des rouges barriques et ça, c’est tip top.

Les viticulteurs alsaciens s’inquiètent depuis plusieurs semaines d’un manque de main d’œuvre pour les vendanges. Est-ce qu’on a encore besoin de beaucoup de monde actuellement ?

Le problème n’est absolument pas résolu ! Je lance un appel, si vous voulez venir faire les vendanges en Alsace. C’est vrai que c’est un petit peu plus compliqué, nous ne logeons pas facilement parce que les contraintes sont plus difficiles, mais par contre si vous habitez en Alsace et que vous voulez venir faire les vendanges adressez vous directement à Pôle Emploi à la cellule Alsace Vendanges et ils vous mettront en relation avec les viticulteurs qui cherchent. Pour avoir croisé des vignerons, il y en a encore un qui m’a dit qui lui en manquait toujours deux. Moi, dans mon exploitation, il m’en manquait deux aussi ce matin. Tous ceux qui veulent venir que ce soit retraités, ou tout juste majeurs, il y a de la place pour tout le monde.